-->

Kotor : Fêtes et festivals

Saint-Tryphon (fête religieuse)

(14 février). La Saint-Valentin n’a pas le monopole du 14 février. Les habitants célèbrent le patron de la ville en se rassemblant pour la messe, puis lors d’une procession à travers les rues de la ville. Des festivités ponctuées de musique et de danses traditionnelles ponctuent le tout.

Carnaval d’hiver                           

(février). Deux semaines de bals masqués, de défilés et de spectacles, dans la pure tradition du carnaval vénitien.

Fête du camélia (Fleurs)

(mi-mars). Hommage est rendu à la fleur qui s’épanouit dans de nombreux jardins de Kotor à la mi-mars, avec élection d’une reine lors du grand bal.

Journée de la marine de la Boka                                             

(26 juin). Depuis 1420, on remet solennellement le drapeau et les clés de la ville aux marins en costume traditionnel, qui dansent ensuite le kolo (ronde folklorique).

Kotor Art (Arts de la scène)

(www.kotorart.org). Le festival d’été de Kotor rassemble plusieurs manifestations culturelles, dont le festival du théâtre pour enfants (www.kotorskifestival.com ; hdébut juillet), les Journées musicales de Don Branko (musique classique dans les églises et sur les places de la ville, de mi-juillet à mi-août, avec  des artistes internationaux), le Festival de klapa (ensembles vocaux traditionnels) de Perast, et une série d’ateliers, de conférences et de spectacles associés.

Défilé de mode international (mode)

(fin juillet). De grands couturiers envoient leurs collections pour des défilés sur une estrade érigée devant la cathédrale.

Carnaval d’été                                       

(août). Une version condensée du grand carnaval, à une période plus touristique.

Nuit de la Boka                                     

(mi-août). Concours de barques décorées dans les Bouches.

Mis à jour le : 26 octobre 2015
Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Monténégro