-->

Oslo

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Norvège
  4. Oslo
  5. Sports et activités

Oslo : Sports et activités

À faire à Oslo

À ski, en randonnée ou à la voile, les habitants d’Oslo ne manquent pas une occasion pour sortir. Ils ont l’embarras du choix avec plus de 240 km2 de forêts, 40 îles et 343 lacs dans les limites de l’agglomération.

Cyclotourisme

Les adeptes du VTT trouveront de nombreuses pistes où s’amuser dans l’arrière-
pays d’Oslo. L’office du tourisme propose des cartes gratuites destinées aux cyclistes : la Sykkelkart Oslo, qui comporte les pistes et chemins cyclables en ville, et l’Idrett og friluftsliv i Oslo, l’équivalent pour l’arrière-pays. Il offre également la brochure Opplevelsesturer i Marka, qui décrit 6 itinéraires de randonnée à vélo et/ou à pied aux alentours de la capitale.
Remonter l’Akerselva jusqu’au lac Maridal (11 km) ou sillonner les bois de Bygdøy sont deux parcours particulièrement plaisants en ville, réalisables avec un vélo municipal. Le trajet jusqu’à Maridal passe par plusieurs cascades et usines reconverties à la lisière de Grünerløkka, avant de franchir des ponts typiques, comme l’Anker ou pont eventyr (pont de conte de fées). Arrêtez-vous pour un café et une gaufre au Hønse-Louisas Hus (www.honselovisashus.no ; Sandakerveien 2 ; 11h-18h mai-août, 11h-16h mars-avr et sept). Ce parcours peut se faire à pied en prenant le T-bane jusqu’à Kjesås et en revenant en ville par le sentier. À vélo ou à pied, Bygdøy est bien plus bucolique et offre maintes occasions de baignade. Vous pourrez garer votre vélo devant le musée des Arts et Traditions populaires de Norvège. Les cyclistes les plus sportifs emprunteront la ligne n°1 du T-bane jusqu’à Frognerseteren et continueront dans la Nordmarka.

Escalade

Les parois du Kolsåstoppen, jalonnées de pitons, offrent les meilleures possibilités d’escalade et sont desservies par la ligne n°3 du T-bane – descendez à Kolsås.

Centre d’escalade Vulkan

(22 11 28 90 ; www.kolsaas.no ; Maridalsveien 17 ; tarif plein/réduit à partir de 70/60 NOK ; 10h-22h lun-jeu, 10h-21h ven, 10h-20h sam-dim mi-août à mai). Cette salle d’escalade propose des parcours pour tous les niveaux. Elle comprend des blocs et des murs d’escalade.

Randonnée

De Frognerseteren (le terminus de la ligne n°1 du T-bane), un réseau de 1 200 km de sentiers conduit dans la Nordmarka. Un bon chemin descend vers le lac Sognsvann, à 6 km au nord-ouest du centre au bout de la ligne n°5 du T-bane. En août, emportez un récipient pour collecter les myrtilles et un maillot de bain pour plonger dans le lac – la baignade est autorisée dans tous les lacs des forêts autour d’Oslo, excepté ceux de Maridalsvannet et de Skjersjøen, qui sont des réservoirs d’eau potable. L’agréable marche autour du lac Sognsvann se fait en 1 heure. Vous pourrez la prolonger jusqu’à Ullevålseter (www.ullevalseter.no ; hmar-dim), une belle ferme ancienne où l’on sert des gaufres et du café. Comptez environ 3 heures pour l’aller-retour (11 km).
À Jernbanetorget, prenez le bus n°34 ou n°46 jusqu’à l’Ekeberg Camping (22 19 85 68 ; www.ekebergcamping.no ; Ekebergveien 65 ; empl 4 pers  avec/sans voiture 270/180 NOK ; juin-août ; p)  pour faire une jolie promenade dans les bois d’Ekeberg, au sud-est du centre-ville. Des concours d’équitation et, depuis peu, des matchs de cricket s’y déroulent pendant les week-ends d’été. Un itinéraire sur le thème de l’âge du fer sillonne les bois. Ne manquez pas l’Ekeberg Restaurant (23 24 23 00 ; www.ekebergrestauranten.com ; Kongsveien 15 ; plats 220 NOK, menus à partir 375 NOK ; 11h-minuit lun-sam, 12h-22h dim), l’un des premiers exemples architecturaux du fonctionnalisme. En redescendant, arrêtez-vous au virage de Valhall pour découvrir la vue qui a inspiré Le Cri à Edvard Munch.
Le bureau du DNT, le Den Norske Turistforening office qui gère plusieurs gîtes dans la région de la Nordmarka, fournit des cartes et des informations sur de longs itinéraires dans le pays.

Patinage

Oslo et ses environs comptent plusieurs patinoires.

Spikersuppa

(Karl Johans gate). Romantique et la plus centrale, cette patinoire permet de glisser gratuitement dès qu’il fait suffisamment froid pour que l’eau gèle (de novembre à mars). La patinoire est souvent fermée vers 15h afin de préparer la glace. On peut y louer des patins moyennant 100 NOK.

Ski

La saison de ski d’Oslo dure du mois de décembre au mois de mars. Les limites de l’agglomération comptent une station de ski et plus de 2 400 km de pistes de ski nordique aménagées (dont 1 000 km dans la Nordmarka), pour beaucoup éclairées. Des pistes facilement accessibles commencent au terminus des lignes n°s1 et 5 du T-bane.
Le Skiservice Centre (22 13 95 00 ; www.skiservice.no ; Tryvannsveien 2 ; h10h-20h), à la station Voksenkollen – l’arrêt du T-bane avant Frognerseteren –, loue des snowboards et des skis nordiques. Les pistes du Tryvann Vinterpark (40 46 27 00 ; www.oslovinterpark.no ; 10h-22h lun-ven, 10h-17h sam-dim déc à mi-avr) ouvrent durant la saison de ski. Pour plus d’informations, consultez le site www.holmenkollen.com.

Natation dans les îles et sur les plages

Plusieurs plages correctes sont facilement accessibles du centre d’Oslo. Des ferries partent du quai Vippetangen, au sud-est de la forteresse Akershus (Festning), vers une demi-douzaine d’îles de l’Oslofjord. En été, des bateaux desservent fréquemment Hovedøya et Langøyene (au moins toutes les heures), moins souvent les autres îles. Le dernier ferry part de Vippetangen à 18h45 en hiver et à 21h05 en été.
La rive sud-ouest de l’île rocheuse de Hovedøya, la plus proche du continent, est appréciée des amoureux du soleil. L’île est entourée de chemins qui mènent à d’anciens emplacements de canons et aux ruines d’un monastère cistercien du XIIe siècle.
Au sud de Hovedøya, l’île préservée de Langøyene comporte des plages rocheuses ou de sable idéales pour la baignade, dont une réservée aux nudistes sur la rive sud-est. Empruntez le bateau n°94, qui ne circule que l’été.
La presqu’île de Bygdøy possède deux plages fréquentées, Huk et Paradisbukta ; prenez à Jernbanetorget le bus n°30 jusqu’au terminus. Outre quelques poches sablonneuses, Huk compte essentiellement des étendues herbeuses et de grands rochers lisses, parfaits pour un bain de soleil. Séparée par une crique, la partie nord-ouest est ouverte aux nudistes. Si Huk semble bondée, 10 min de marche à travers bois au nord de l’arrêt de bus conduisent à Paradisbukta, plus paisible.
Enfin, juste en face de l’Astrup Fearnley Museet et en plein cœur d’Oslo, se tient une petite plage artificielle de galets très prisée des familles locales, où l’on peut nager en toute sécurité.
Sachez enfin que les eaux baignant Oslo sont parfois étonnamment chaudes – il n’est pas rare qu’elles atteignent 22°C. Vous n’avez donc aucune excuse !

Piscines

Vous trouverez dans Oslo deux piscines municipales en plein air.

Piscine Frognerbadet

(23 27 54 50 ; Middelthuns gate 28 ; tarif plein/réduit 86/40 NOK ; hjuin à mi-août). Ce grand espace nautique en plein air est situé dans le Frognerparken (accès par Middelthuns gate).

Piscine Tøyenbadet

(23 30 44 70 ; Helgesens gate 90 ; tarif plein/réduit 86/40 NOK ; h7h-19h). Près du musée Munch, cet ensemble allie de grands bassins couverts et des bassins en plein air ouverts l’été seulement. Les horaires d’ouverture au public varient selon les jours et les cours qui y sont donnés.

Mis à jour le : 9 février 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Norvège