-->

République Tchèque : Fêtes et festivals

Chaque jour ou presque constitue pour les Tchèques l'occasion de célébrer un saint. Les jours de fête et les jours fériés sont ainsi largement suivis. Le 30 avril, la version tchèque de la Walpurgisnacht allemande, Paleni Carodejnic (bûcher des sorcières), est une fête préchrétienne destinée à chasser le démon. Ce sont aujourd'hui les feux de joie qui remplacent les bûchers, notamment sur l'île Kampa et à la périphérie des villes. Le reste de l'année réjouit les amateurs de culture avec le festival du Printemps de Prague (Prazske jaro), festival international de musique classique qui se déroule en mai et juin, la Marche du Roi, l'une des fêtes tchèques les plus colorées, également en mai, et le Festival Mozart en septembre. Les fêtes de fin d'année, comme le Marché de Noël (26 novembre) et la Saint-Nicolas (5 décembre), donnent lieu à des réjouissances dans la majeure partie du pays.

Nouvel An (1er janvier), Lundi de Pâques, Fête du travail (1er mai), Libération 1945 (8 mai), Arrivée de Cyrille et Méthode en Moravie (5 juillet), Jan Hus (6 juillet), Fête nationale (28 septembre), Naissance de la Tchécoslovaquie suite à la fin de la Première Guerre mondiale (28 octobre), Journée de lutte pour la liberté et démocratie (17 novembre), Noël (24, 25 et 26 décembre)

Mis à jour le : 11 novembre 2012

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Prague et la République tchèque