-->

Prague : Généralités

La couronne tchèque (koruna česká, ou Kč) est divisée en 100 haléřů. Les billets de banque se déclinent en coupures de 100 Kč, 200 Kč, 500 Kč, 1 000 Kč, 2 000 Kč et 5 000 Kč ; les pièces de monnaie ont des valeurs de 1 Kč, 2 Kč, 5 Kč, 10 Kč, 20 Kč et 50 Kč. Il n’y a pas de haléřů en circulation, mais les prix sont parfois indiqués en fraction de couronne. Dans ce cas, le total sera arrondi à la couronne la plus proche.
Gardez de la petite monnaie sur vous : c’est utile pour les toilettes publiques, les billetteries automatiques du tram, etc. Les petits billets sont commodes aussi dans les boutiques, cafés et bars, où obtenir de la monnaie sur un billet de 2 000 Kč retiré au DAB peut être problématique.

DAB

Les DAB sont nombreux à Prague et dans les centres-villes de tout le pays. Ils sont notamment présents dans la gare principale de Prague, ainsi qu’aux deux terminaux d’arrivée de l’aéroport de Prague. La plupart acceptent toutes les cartes bancaires en cours de validité, fonctionnant avec un code à quatre chiffres.

Marché noir

Changer de l’argent au marché noir est illégal et risqué. Les taux ne sont pas meilleurs qu’en banque ou à un DAB, mais les risques de se faire escroquer sont infiniment supérieurs. Déclinez fermement toute proposition. Si vous deviez le faire tout de même, assurez-vous au moins que l’on vous remet de vrais billets tchèques. Le marché noir est inondé d’anciens zlotys polonais et autres billets sans valeur.

Changer de l’argent

Les grandes banques, notamment Komerční Banka, Česká Spořitelna et UniCredit Bank, sont les meilleures enseignes pour changer du liquide. Elles appliquent généralement une commission de 2%, avec un minimum de 50 Kč (vérifiez, les conditions varient). Elles peuvent accorder des avances sur carte Visa ou MasterCard sans commission.

Si vous retirez de l’argent à un DAB avec une carte bancaire, votre banque vous facturera une commission (généralement 1,5 à 2,5%), mais vous bénéficierez d’un taux de change correct, et, à condition de retirer au moins plusieurs milliers de couronnes à la fois, vous paierez moins qu’une commission sur un chèque de voyage, ou autre moyen de paiement similaire. Consultez votre banque pour connaître les frais de transaction et les plafonds de retrait.
Évitez les bureaux de change privés (směnárna) des zones touristiques. Ils affichent des taux alléchants, qui se révèlent être les taux à la vente (prodej). Or, si vous souhaitez changer des devises étrangères en couronnes tchèques, c’est le taux à l’achat (nákup) qui s’appliquera. De plus, les taux les plus intéressants sont souvent réservés aux transactions importantes, supérieures à 500 €. Étudiez bien les taux, et demandez exactement combien vous obtiendrez, avant de donner le moindre billet. De même, les hôtels peuvent parfois changer de l’argent pour leurs clients, à la réception, mais leurs taux sont rarement intéressants.

Cartes bancaires

Les cartes Visa et MasterCard sont largement acceptées pour les biens et services. Les seuls endroits où elles peuvent être refusées sont les petits établissements, ou pour les transactions inférieures à 250 Kč. Les cartes American Express sont acceptées par les grands hôtels et restaurants, mais moins largement reconnues que les autres.

Chèques de voyage

Les chèques de voyage ne sont guère utiles, car ils ne sont pas acceptés par les boutiques et les restaurants, et ne sont échangeables 
que dans les banques et les bureaux de change.
 

 

Mis à jour le : 20 avril 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Prague et la République tchèque