-->

Slovénie : Comment circuler

Transports en Slovénie

Avion

Il n’y a pas de vols intérieurs réguliers en Slovénie, mais Aviotaxi (041 636 420, 04-236 34 60 ; www.adria.si), une branche d’Adria Airways, propose des vols en Piper Turbo Arrow 4 places à la demande vers les aéroports et aérodromes du pays. À titre d’exemple, un aller-retour pour 3 passagers depuis l’aéroport de Brnik coûte 95 € pour Bled, 134 € pour Bled et Bohinj, 172 € pour Slovenj Gradec et 369 € pour Portorož ou Maribor.

Bus

Vous pouvez acheter votre billet à l’avtobusna postaja (gare routière) ou auprès du chauffeur en montant. À Ljubljana, réservez votre place (1,20/3,70 € trajet national/international) un jour à l’avance si vous voyagez un vendredi, ou vers des destinations à la montagne ou sur la côte pendant des jours fériés. Il y a beaucoup moins de bus le dimanche et les jours fériés (et dans une moindre mesure le samedi).
Plusieurs compagnies desservent le pays, à des tarifs similaires : 3,10/5,60/9,20/16,80 € pour 25/50/100/200 km de trajet.
Certains gares routières disposent d’une garderoba (consigne) à 2 €/heure, mais les horaires d’ouverture étant souvent réduits, mieux vaut laisser vos bagages dans les gares ferroviaires, généralement voisines et ouvertes plus tard. Comptez 1,25 € de supplément si vous devez mettre votre sac en soute.
Tous les horaires et destinations sont affichés dans les gares routières ou sur un mur ou un pilier à l’extérieur. Si vous ne trouvez pas votre destination ou ne comprenez pas les horaires, demandez de l’aide aux blagajna vozovnice (guichets d’information ou de vente de billets, généralement les mêmes). Odhodi signifie “départs” et prihodi signifie “arrivées”.

En stop

Le stop est une pratique courante chez les jeunes Slovènes et fonctionne généralement bien – sauf le vendredi après-midi, au début des vacances scolaires et le dimanche, quand les familles remplissent les voitures. Les auto-stoppeurs se postent souvent aux arrêts de bus ; sinon, utilisez les routes d’accès aux autoroutes ou tout autre espace ne gênant pas la circulation.
N’oubliez pas que vous prenez toujours un risque en faisant du stop, quel que soit le pays. Nous vous le déconseillons donc. En effet, si le risque est faible, il ne doit pas être négligé. Si vous optez pour le stop, essayez de voyager à deux et d’informer quelqu’un de votre itinéraire. Le stop est particulièrement déconseillé pour les femmes seules (mieux vaut être accompagnée d’un homme).

Train

Les chemins de fer slovènes (Slovenske Železnice, SŽ ; 01-291 33 32 ; www.slo-zeleznice.si) comptent 1 228 km de rails, dont environ 40% sont électrifiés. En gros, prévoyez d’aller environ de 60 à 65 km/heure, sauf à bord des trains express ICS, qui foncent entre Ljubljana et Maribor (13,60 €, 1 heure 45) à une vitesse moyenne de 90 km/heure. En été, un train ICS relie Koper à Maribor (23,80 €, 4 heures) via Ljubljana (13,60 €, 2 heures).
Les provinces sont desservies par les reguionalni vlaki (trains régionaux) et les primestni vlaki (trains de banlieue), mais les plus rapides sont les trains InterCity (IC).
Les trains dont le numéro est accompagné d’un “R” sont ouverts à la réservation. Si le “R” est encadré, la réservation est obligatoire.
Achetez votre billet avant le départ à la železniška postaja (gare ferroviaire) ; vous devrez payer 2,50 € de plus si vous l’achetez à bord. En cas d’absence de billet ou de billet non valide, vous encourez une amende de 40 €.
Un povratna vozovnica (billet aller-retour) coûte le double d’un enosmerna vozovnica (aller simple). La 1re classe coûte 50% plus cher que la 2e classe.
En Slovénie, le train coûte environ 35% moins cher que le bus. Il faut compter environ 6 € pour un trajet de 100 km en 2e classe.
Les gares ferroviaires de Celje, Divaca, Koper, Ljubljana, Maribor, Nova Gorica, Postojna et Sežana sont équipées de consignes. Comptez de 2 à 8 €/jour en fonction de la taille du casier.

Horaires de trains

Les départs et arrivées sont annoncés au haut-parleur ou sur un tableau électronique et sont toujours disponibles sur un support imprimé quelque part dans la gare. Les termes Odhod ou Odhodi Vlakov désignent les départs et Prihod ou Prihodi Vlakov les arrivées. Autres mots utiles : cas (heure), peron (quai), sedež (siège), smer (direction) et tir (rail).
Les horaires et les tarifs des chemins de fer slovènes (Slovenske Železnice, SŽ ; 01-291 33 32 ; www.slo-zeleznice.si) sont consultables sur Internet. Vous pouvez également acheter les horaires en version papier complète (Vozni Red Slovenske Železnice ; 4,20 €) ou abrégée (1 €).

Réductions et forfaits

Une réduction de 30% s’applique sur les billets aller-retour du week-end et les trains ICS.
Les chemins de fer slovènes vendent l’InterRail Slovénie Pass d’InterRail (www.interrail.eu, en français), valable pour les voyages en train en Slovénie uniquement et accessible aux ressortissants de l’UE (excepté ceux de Slovénie). Ce forfait, qui comprend les trajets en trains ICS, permet de voyager 3/4/6/8 jours dans une période d’un mois pour 80/98/131/154 € ; moins de 25 ans 53/64/86/100 €.

Vélo

Le vélo est très répandu en Slovénie. Il est possible de transporter des vélos dans les compartiments à bagages des trains IC et régionaux (2,80 €), ainsi que dans les grands bus. La circulation à vélo est autorisée sur toutes les routes, sauf les autoroutes. Les grandes villes sont équipées de pistes cyclables et de feux de signalisation dédiés.
Les loueurs de vélos se concentrent généralement dans les secteurs les plus touristiques comme Ljubljana, Bled, Bovec et Piran, mais plusieurs magasins et réparateurs de cycles font aussi de la location. Comptez à partir de 1/5 € par heure/jour ; certains établissements demandent des espèces ou une pièce d’identité en caution.

Voiture et moto

Association automobile

L’Automobile Club national est l’AMZS (Avto-Moto Zveza Slovenije ; %530 53 00 ; www.amzs.si ; Dunajska cesta 128), basée à Ljubljana. Appelez le %19 87 pour bénéficier d’une assistance routière d’urgence n’importe où dans le pays. Tout accident doit être immédiatement déclaré à la police au 113.

Permis de conduire

Les permis de conduire étrangers sont valables un an à partir de la date d’entrée en Slovénie. Si vous n’avez pas de permis de conduire européen, procurez-vous un permis de conduire international (PCI) auprès 
de l’association automobile de votre pays avant de partir.

Carburant

Les stations-service sont généralement ouvertes de 7h à 20h du lundi au samedi ; il y a également des stations ouvertes 24h/24 en périphérie des grandes villes.
Le prix du bencin (essence) correspond aux tarifs pratiqués dans le reste de l’Europe continentale : environ 1,50 €/litre d’Eurosuper 95 et 1,40 €/litre de diesel.

Location

En louant une voiture, vous aurez accès à des hôtels excentrés moins chers et à des hébergements dans des fermes et des villages. Les prix sont variables dans les différentes chaînes internationales comme Avis, Budget, Europcar et Hertz ; comptez à partir de 40/210 € la journée/la semaine avec kilométrage illimité, assurance-collision sans franchise, protection contre le vol, assurance individuelle contre les accidents, et taxes. Certaines agences plus petites ont des tarifs plus compétitifs ; il est toujours plus intéressant de réserver par Internet.

Assurance

L’assurance responsabilité civile est obligatoire en Slovénie. Si vous entrez en Slovénie avec votre propre véhicule et qu’il est immatriculé dans un pays de l’UE, vous êtes couvert. Les autres conducteurs devront acheter une carte verte (www.cobx.org, en français) pour la Slovénie à la frontière.

Stationnement

Le stationnement est payant dans la plupart des centres-villes slovènes. Des tickets (à partir de 0,30 €/heure) sont en vente aux horodateurs (qui ne rendent pas la monnaie). À Ljubljana, les parkings souterrains coûtent de 1,50 à 1,70 € la première heure et de 0,50 à 1,50 € par heure supplémentaire, selon le moment de la journée.

État des routes et péages

Dans l’ensemble, les routes slovènes sont en excellent état. La conduite dans les Alpes juliennes est parfois épique, avec une déclivité pouvant atteindre 18% au col de Korensko menant en Autriche, et une succession de 49 virages en épingle à cheveux sur la route du col du Vršic reliant la Haute-Carniole au Primorska. Beaucoup de routes de montagne sont fermées en hiver, certaines jusqu’au début du printemps. Si les autoroutes et les nationales sont bien indiquées, ce n’est pas toujours le cas des routes secondaires et tertiaires ; munissez-vous d’une bonne carte ou d’un GPS (disponibles chez les loueurs de voitures).
Deux grands axes autoroutiers – un reliant Maribor à la côte (via l’impressionnant pont routier de Crni Kal) et un reliant le tunnel des Karavanke (Autriche) à Zagreb (Croatie) – se croisent sur le périphérique de Ljubljana, avec une partie de Postojna à Nova Gorica. Les autoroutes sont numérotées de A1 à A10.
Les grandes routes internationales sont désignées par un “E” suivi de deux chiffres. Les plus importantes d’entre elles sont la E70 vers Zagreb via Novo Mesto, la E61 vers Villach via Jesenice et le tunnel des Karavanke (Karawanken en allemand), la E57 de Celje à Graz via Maribor, et la E59 de Graz à Zagreb via Maribor. Les routes nationales sont désignées par un seul chiffre. Les routes secondaires et tertiaires sont désignées par trois chiffres.
Le parc automobile slovène étant important, la circulation est très dense, en particulier en été et les vendredis après-midi, lorsque des villes entières migrent à la campagne.
Les péages sur les autoroutes ont été remplacés par une vinjeta (ticket de péage) à apposer sur son pare-brise. Elle coûte 15/30/95 € pour une semaine/un mois/un an pour les voitures et 7,50/25/47,50 € pour les motos et est en vente dans les stations-service, les bureaux de poste et certains kiosques à journaux et offices du tourisme. Si vous louez une voiture, la vignette y sera déjà apposée ; en cas de manquement, l’amende peut aller jusqu’à 300 €.

Code de la route

Les Slovènes roulent à droite. Pour les voitures et les motos, la vitesse est limitée à 50 km/heure dans les villes et les villages, 90 km/heure sur routes secondaires et tertiaires, 100 km/heure sur nationales et 130 km/heure sur autoroutes.
La ceinture de sécurité est obligatoire en voiture, ainsi que le casque à moto. Les automobilistes doivent allumer leurs phares en permanence – et non uniquement la nuit. Le taux d’alcoolémie autorisé pour les conducteurs est 
de 0,05%.

Mis à jour le : 30 mai 2013

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Slovénie