Lyon

  1. Accueil
  2. France
  3. Lyon
  4. La rive gauche

La rive gauche

La rive gauche, celle du Rhône, s’étend à l’est de Lyon. Souvent boudée par les touristes, elle rassemble pourtant un nombre impressionnant de musées de qualité et deux vastes parcs agréables. De Gerland à la Cité internationale en passant par la Guillotière, la Part-Dieu ou les Brotteaux, vous découvrirez une mosaïque de quartiers aux identités disparates.

L’essentiel en un jour

Commencez par le sud, sur les traces de Tony Garnier. Admirez les 25 murs peints réalisés dans le quartier des États-Unis , qu’il a conçu comme une cité idéale au début du XXe siècle. Prenez ensuite le tramway et ralliez le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation. Le midi, gagnez le nord pour une halte gastronomique à prix sage au M Restaurant.
Flânez dans le parc de la Tête d’Or, visitez la plaine africaine et les serres aux plantes étonnantes. Pour une balade chic, cap sur le quartier des Brotteaux, son ancienne gare, ses immeubles bourgeois cossus, et les boutiques du cours Vitton. Si vous préférez vous dégourdir les jambes, optez pour une découverte des berges du Rhône à vélo. Ensuite, direction l’Institut Lumière pour une plongée dans l’histoire du 7e art.
Le soir venu, direction la Guillotière, carrefour de toutes les cultures, idéal à l’heure de l’apéritif ou pour dîner. On y trouve une grande variété de cuisines du monde ou lyonnaise à des prix très honnêtes : essayez le Café Sillon. L’été, les berges du Rhône sont appréciées pour leurs bars et clubs installés sur des péniches, mais aussi leurs restaurants, à l’image du Café du Rhône.

À ne pas manquer

Les entrées

Le parc compte sept entrées, dont la magnifique porte des Enfants du Rhône (tout au bout de la rue de Créqui), toute en ferronneries finement ouvragées et en dorures flamboyantes.

Le Jardin botanique

Au sud-ouest du parc, le Jardin botanique(04 72 82 35 00 ; entrée libre ; 41, 36 et C1) regroupe un jardin alpin(mars-oct 9h-11h30), un jardin extérieur(oct-mars 9h-17h, avr-sept 9h-18h) et des serres(oct-mars 9h-16h30, avr-sept 9h-17h30, 9h-17h le dim, visites commentées gratuites lun-ven). Vous pourrez admirer 15 000 plantes et arbustes dont une centaine d’espèces d’églantines, 570 roses historiques, 200 variétés de pivoines, quantité de plantes tropicales…

Les roseraies

Les quatre roseraies forment la partie la plus récente du parc. Vous y découvrirez une multitude de variétés de roses (sauvages notamment), au nom de baptême parfois insolite…

Le lac

Ce lac de 16 ha, alimenté par le Rhône, abrite deux îles arborées : l’île des Tamaris, accessible en barque, et l’île du Souvenir, sur laquelle est érigé un mémorial. Vous pourrez louer des pédalos, des bateaux électriques et des barques à l’embarcadère.

Le zoo

En tout, 270 mammifères, 200 oiseaux et 80 reptiles vivent dans le zoo(entrée libre ; nov-mars tlj 9h-17h, avr et oct 9h-18h, mai-sept 9h-18h30). On peut visiter une plaine africaine, qui met en avant les problèmes de la biodiversité et du développement durable. Comme pour de nombreux zoos urbains, on s’interroge parfois sur le peu d’espace dont disposent les animaux.

Le musée de l’Institut Lumière

On entre ici dans un monde magique d’art et de technique, avec 21 salles réparties sur 4 niveaux. L’exposition permanente retrace l’histoire des inventions de Louis et d’Auguste Lumière au fil d’un parcours thématique. On peut voir le premier cinématographe, qui projeta à Paris en 1895, devant 33 spectateurs, les tout premiers films de l’histoire du cinéma. Le musée propose aussi d’assister à des projections et de découvrir le photorama, qui permet d’afficher une photographie à 360°. Prévoyez au moins 2 heures pour tout voir et, si possible, optez pour la visite guidée(tlj 15h pendant les vacances et les we fériés, agenda sur le site Internet ;

Le cinéma

L’Institut Lumière fait partie des hauts lieux culturels lyonnais où tous les amateurs de cinéma, et en particulier de cinéma de patrimoine, trouveront leur plaisir. Sous la houlette de son prestigieux président, le cinéaste lyonnais Bertrand Tavernier, et de son non moins prestigieux directeur, Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes, l’Institut Lumière assure une programmation de qualité. Le résultat : films d’auteur et soirées ou week-ends thématiques dédiés aux plus grands réalisateurs.

Le château Lumière

Si vous ne vous intéressez pas au cinéma, venez au moins ici pour voir la maison de famille des frères Lumière. Construite en 1900 dans le style Art nouveau, toutes ses façades sont différentes et l’immense verrière possède de superbes vitraux. Le 1er étage abrite une maquette de la somptueuse résidence, réalisée par Dan Ohlmann à l’échelle 1/20e.
Mis à jour le : 29 mars 2019

À voir à faire à Lyon

  • Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

    histoire

    Lyon fut un important centre de la Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale, avec, à sa tête,...

    Lire la suite
  • Musée africain de Lyon

    civilisation

    Lyon possède l’un des rares musées en France consacrés exclusivement à la culture et à l’art...

    Lire la suite
  • Musée d’Art contemporain

    art

    Face au parc de la Tête d’Or, le musée d’Art contemporain de Lyon ne présente que des expositions...

    Lire la suite
  • Gare des Brotteaux

    charme d’antan

    L’ancienne gare des Brotteaux, inaugurée en 1908, n’est plus desservie depuis 1983 et accueille...

    Lire la suite