-->

Marseille

  1. Accueil
  2. France
  3. Marseille
  4. Canebière, Belsunce, Longchamp et Belle de Mai

Canebière, Belsunce, Longchamp et Belle de Mai

Les visiteurs sont souvent surpris à la découverte de l’avenue la plus célèbre de Marseille. La Canebière n’a pas le lustre attendu malgré le tramway qui a quelque peu changé sa physionomie. Il faut aller chercher un peu à l’écart ce qui fait le pittoresque de cet axe structurant : le bouillonnant cours Belsunce, le majestueux palais Longchamp et, plus loin encore, l’énergique Friche Belle de Mai.

L’essentiel en un jour

Commencez la journée par un petit-déjeuner à la Boutique du Glacier en bas de la Canebière. Si l’histoire maritime de Marseille vous intéresse, faites un saut au Palais de la Bourse, juste à côté. Remontez le cours Belsunce pour voir la façade de l’Alcazar, puis rendez-vous rue Thubaneau où résonna pour la première fois La Marseillaise. Visitez le mémorial, de nouveau ouvert, ou découvrez l’univers de la créatrice Zoé la Fée.
Revenez à l’Alcazar pour attraper le tramway qui remonte la Canebière. Descendez à l’arrêt Longchamp. De là, il vous faudra une dizaine de minutes à pied pour rejoindre la Friche Belle de Mai, en passant par le boulevard Montricher, puis par la rue Bénédit. Prenez le temps de déjeuner aux Grandes Tables. Vous ferez le chemin inverse pour visiter le palais Longchamp, avant de faire une pause dans le parc.
À l’apéro, optez pour le Longchamp Palace. Pour une ambiance moins bobo, rendez-vous à la terrasse des Danaïdes. Ensuite, vous n’avez que l’embarras du choix pour dîner. On aime beaucoup la cuisine italienne de la Salumeria Giuppo ou les tapas de Latcho. Pour prolonger la soirée, guettez la programmation de l’Embobineuse.

À ne pas manquer

Le château d’eau

Plus qu’un palais, c’est avant tout un château d’eau qui rappelle que Marseille a toujours manqué d’eau douce au cours de son histoire. L’architecture en exalte ainsi les bienfaits. Sur un char tiré par quatre taureaux camarguais se dressent trois statues, parmi lesquelles la Durance, aux allures de conquérante, accompagnée par les allégories de la Vigne et du Blé, symboles de fertilité.

Le musée des Beaux-Arts

Entièrement rénové, le musée des Beaux-Arts(04 91 14 59 30 ; mar-dim 10h-18h) propose un panorama des écoles italiennes, françaises et du Nord, du XVIe au XIXe siècle. Une salle est dédiée à Pierre Puget et l’on retrouve des grands peintres du Midi. Notez, sur la frise située sous la corniche, les noms gravés des personnages ayant marqué l’histoire des beaux-arts (Léonard de Vinci, Titien, Raphaël, etc.).

Le Muséum d’histoire naturelle

Ce muséum(04 91 14 59 50 ; www.museum-marseille.org ; mar-dim 10h-18h) possède des collections issues de Provence et du monde entier. Les espèces naturalisées raviront les passionnés de zoologie et les enfants. Expositions temporaires et safaris nocturnes sont aussi au programme.

Le parc Longchamp et le “funny zoo”

Très agréable, ce parc(entrée libre ; nov-fév 8h-17h30, mars-avr et sept-oct 8h-19h, mai-août 8h-20h) est l’un des trop rares espaces verts dignes de ce nom de la ville. Il abritait jusqu’en 1987 un zoo, dont il reste les cages, qui abritent aujourd’hui des animaux… en fibre de verre.

La Tour-Panorama

Conçue par les architectes Matthieu Poitevin et Pascal Reynaud et inaugurée en 2013, elle a ouvert de nouvelles perspectives à la Friche. La tour offre en effet de grands plateaux pour accueillir des expositions d’arts visuels et contemporains, notamment avec le Panorama, vaste structure posée en porte-à-faux sur les anciens magasins et qui permet d’accueillir les œuvres de grand format. Ne pas manquer le toit-terrasse, belvédère unique de 8 000 m² sur Marseille ! Des soirées y sont programmées en été.

Les week-ends Made in Friche

Une fois par mois, ce rendez-vous entend montrer, discuter, partager tout ce qui se fabrique à la Friche. Le point d’orgue étant, en mai, l’édition de “48 heures Chrono”, week-end durant lequel est proposée une programmation continue de spectacles, concerts, bal, ateliers cuisine et cinéma en plein air. Dès le mois d’avril, le toit-terrasse ouvre ses portes pour des soirées (concerts, cinéma en plein air…) avec vue sur les toits de la ville.

Le Cabaret Aléatoire et le théâtre Massalia

Impossible de citer tous les frichistes. Mentionnons tout de même le Cabaret Aléatoire(www.cabaret-aleatoire.com) et son excellente programmation musicale (funk, soul, rock, hip-hop, musiques électroniques, scènes émergentes), le théâtre Massalia(www.theatremassalia.com) dédié au jeune public ou encore, plus confidentiel, l’atelier de sérigraphie du Dernier Cri(www.lederniercri.org).

Mis à jour le : 29 mars 2019

À voir à faire à Marseille

  • Porte d’Aix

    arc de triomphe

    Marseille aussi a son arc de triomphe, construit entre 1825 et 1833 ! Certes moins prestigieux que...

    Lire la suite
  • Musée Grobet- Labadié

    collections particulières

    Ce bel hôtel particulier du XIXe siècle abrite les riches collections d’une famille de négociants...

    Lire la suite
  • La Canebière

    artère mythique

    La Canebière était un peu à Marseille ce que les Champs-Élysées sont à Paris ! Cette artère...

    Lire la suite
  • Palais de la Bourse et musée de la Marine et de l’Économie

    musée

    Un édifice imposant, de style Second Empire, dévolu au commerce. Créée en 1599, la chambre de...

    Lire la suite
  • Mémorial de La Marseillaise

    histoire

    En plein cœur de Belsunce, c’est au 25 de la rue Thubaneau que résonna pour la première fois La...

    Lire la suite
  • Bibliothèque de l’Alcazar

    équipement culturel

    Une magnifique bibliothèque en lieu et place du music-hall du même nom, où Yves Montand, notamment,...

    Lire la suite