-->

Les Calanques

Ce site sauvage et escarpé, désormais auréolé du statut de parc national, relie Marseille à Cassis et offre au visiteur une succession de roches de calcaire blanc, une eau limpide et une végétation aride mais riche d’espèces protégées. Gabians, puffins cendrés ou aigles de Bonelli n’ont d’ailleurs pas hésité à y élire domicile.

L’essentiel en un jour

Une journée dans les calanques ne s’improvise pas. Le maillot de bain fait certes partie de la panoplie, mais n’oubliez pas une bonne paire de chaussures de marche, la crème solaire et l’eau. Et un pique-nique si vous ne prévoyez pas de déjeuner dans un restaurant. Un classique consiste à se rendre à Callelongue, d’y laisser sa voiture, puis de marcher une heure jusqu’à Marseilleveyre, où la fameuse paillote Le Belge vous attend. C’est juste un délice de se baigner en attendant son plat.
Après le repas, les plus courageux poursuivront leur marche sur le chemin de Sormiou ; les moins sportifs reviendront vers Callelongue. Allez voir la baie des Singes, puis laissez-vous charmer par le village des Goudes.
Pour un apéritif en bord de mer, il faut rebrousser chemin vers Marseille. À l’entrée des Goudes, le pub 20 000 Lieues se révèle un endroit idéal. En entrant plus encore vers la ville, et à condition de s’être arrêté avant à une supérette, la plage de la Verrerie est un bon coin aussi. Elle était connue pour abriter, il y a peu encore, la pizzeria Chez Dédé (détruite pour cause de loi Littoral). Pour le dîner, direction le Bord de l’Eau ou Les Tamaris.

Mis à jour le : 29 mars 2019