1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Asie
  5. Cambodge
  6. Récit de trois semaines au Cambodge en février 2012

Récit de trois semaines au Cambodge en février 2012

  • Le dim 01 avr 2012 à 10:15
  • 1
  • Cambodge
Portrait d'anonyme
Zebulon787
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 14 années 4 mois
  • Réponse(s) : 0

Après trois voyages en routard en Inde et deux au Népal, je suis parti au Cambodge pour 3 belles semaines de découvertes. En Asie du sud-est je ne connaissais que le Vietnam (fait en voyage organisé il y a plusieurs années), pays qui m'avait beaucoup plu et dans lequel je retournerai certainement mais en routard cette fois-ci.

Voici mon itinéraire, il est assez classique, assez "touristique" :
Phnom Penh (2,5 jours) - Kompong Cham (1 jour) - Kompong Thom (1 jour) - Siem Reap (3,5 jours) - Battambang (3 jours dont 2 jours invité à un mariage Khmer à la campagne) - Kompong Chhnang (1 jour) - Sihanoukville (1,5 jour) - Kampot (1 jour) - Kep (1 jour) - Ile du lapin (3 jours) - Phnom Penh (1 jour).
Cet itinéraire permet de visiter la capitale Phnom Penh (et son centre de tortures "S21" qui a participé au génocide de 2 millions de cambodgiens dans les années 70 sous les khmers rouges, sorte d'ultra communistes genre Corée du Nord mais en pire), de faire le tour en plusieurs étapes de l'immense lac Tonle Sap (sorte de petite mer intérieure qui quadruple de volume a la saison des pluies, irrigue les rizières et fournit du poisson en abondance a la population) en s’arrêtant bien sûr quelques jours a Siem Reap pour visiter les fabuleux temples d'Angkor. Puis est venue la redescente progressive vers le sud (Kep, Kampot) et les plages cambodgiennes (Sihanoukville, et surtout Ile du Lapin).
Voici une carte qui permet de mieux se rendre compte des itinéraires possibles.

J'ai bien sûr expérimenté les différents massages (les massages sérieux je précise... ;) ) : massage khmère (tonique et efficace, proche du massage thai, généralement sans huile), à Siem Reap massage des pieds par des poissons qui vous grignotent la peau (surprenant et chatouillant), massage des pieds (mon préféré, idéal après une journée de marche ou de vélo pour visiter Angkor), massage shiatsu par des masseurs aveugles (efficace et tonique). Prix pour une heure : entre 5 et 8 dollars en moyenne. Les massages avec huile sont toujours 1 ou 2 dollars plus chers que ceux sans huile.

Les habitants sont très très accueillants (j'ai été invité une fois à un diner chez une famille franco-khmère a Phnom Penh, et une fois à un mariage 100% khmer dans un village à 40 km au sud de Battambang, à chaque fois ce sont des gens rencontrés par hasard durant les longues heures de transport (avion ou car). J'ai aussi rencontré pas mal d'expatriés français (dans des restos, dans les transports) avec qui j'ai eu des discussions très intéressantes.

Mes coups de coeur : les temples d'Angkor Wat et du Bayon, Kompong Khleang et son village flottant (à 1h de Siem Reap environ), Kompong Chhnang et ses rizières et son village flottant, l'Ile du lapin (Koh Tonsay en Cambodgien), petit coin de paradis dont on fait le tour en 1h30 à pied (attention, dans un petit village de l'île un jeune du coin prétend que le sentier est interrompu et qu'il faut soit faire demi-tour, soit emprunter son bateau moyennant finances évidemment... cela est bien évidemment faux, le sentier fait tout le tour de l'île), c'est une île minuscule et très boisée avec juste une soixantaine de bungalows en bambou dont le prix - 5 à 8 dollars la nuit - varie selon qu'il y a ou pas une salle de bains - WC, la qualité du matelas, et l'emplacement du bungalow (proche ou pas de la plage), environ 6 restos, 4 petits salons de massage en plein air et une jolie plage ), sans oublier bien sûr la chaleur de l'accueil des habitants du Cambodge.

Mon moment le plus émouvant ce fut la visite du tristement célèbre centre de torture "S21" des khmers rouges à Phnom Penh. Poignant. A visiter absolument (prévoir 2-3 h).

Ma petite déception : la campagne de Battambang, qui est probablement très belle durant la saison des pluies et juste après (jusque décembre-janvier ?), mais ensuite les champs sont secs et jaunis par la chaleur et la campagne perd beaucoup de son charme.

Pour visiter les temples d'Angkor à vélo (le petit et le grand circuit, un jour chacun) : louer de préférence un vélo avec des vitesses (2 dollars par jour), car pour 0,50 dollar de plus qu'un vélo sans vitesses ça vaut le coup pour avancer plus vite sous le soleil dans les longues lignes droites !... 8) Le musée de Siem Reap (sur la route qui mène aux temples d'Angkor) est très beau même s'il est cher pour le pays (12 dollars, prévoir 1h30 de visite).

A Kompong Chhnang, ne pas hésiter à solliciter pour une demi journée les services d'un driver de tuc tuc (8-10 dollars) ou moto (5-6 dollars) anglophone pour vous emmener au village des potiers (poteries non touristiques, à usage local uniquement, donc pas attrape touriste) à travers une campagne magnifique, puis aux villages flottants vietnamiens (les visiter en barque conduite par une femme de pêcheur, 5 dollars pour une heure, 10 dollars pour 2 heures) et enfin aller voir les superbes rizières (bien vertes) au bord du Tonle Sap.

Pour se connecter à internet
: le WI-FI est désormais présent dans de très nombreux hébergements et restos. Pas de connexion internet possible sur l'Ile du lapin (sauf pour ceux qui disposent d'une clé USB avec transmission satellite). Sinon il y a plein de cyber cafés dans les villes.

Paludisme : après m'être beaucoup renseigné sur les périodes et les zones du pays infestées (site de l'OMS , Institut Pasteur , mon médecin, des avis d'expatriés), je n'ai pas pris de traitement anti palu, j'ai juste acheté un bon répulsif en France avec 50% de DEET. Effectivement j'ai rencontré très peu de moustiques. :)

Le Cambodge est cependant un pays moins dépaysant que l'Inde et le Népal pour nous les occidentaux, mais c'est une destination que je recommanderais volontiers comme "voyage de transition, d'acclimatation" à ceux qui hésitent à s'aventurer en Inde ou au Népal : les ressemblances sont nombreuses (influences de l'hindouisme et du bouddhisme oblige), mais le choc est moins fort pour un occidental : l'influence de la religion est moins forte au Cambodge, il n'y a pas de crémations des morts, moins de densité de population, moins de bruits et d'odeurs y compris dans la cuisine, peu de coupures de courant, la population est plus occidentalisée (sauf dans les campagnes). Bref vous l'aurez compris, je suis un grand fan de l'Inde et du Népal !... :rolleyes:

Ma prochaine destination ce sera probablement Bali et Lombok, peut-être cet été : si vous avez des tuyaux à me donner (billets d'avion, itinéraires, etc.), n'hésitez pas !... ;)

Bons voyages ! 8)

Portrait d'anonyme
flipflop
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 14 années 11 mois
  • Réponse(s) : 1

Le dim 01 avr 2012 à 15:29

je suis d'accord avec toi sur les endroits que j'ai découvert et que je découvre encore au Cambodge,
Siem Reap je viens d'y passer 10 jours, et y rester plus longtemps ne pose aucun probème, tellement il y a à decouvrir.
ma seule déception serait Battambang malgré des rizières vertes par endroits (3 récoltes de riz par an), la ville n'a aucun interêt à part partir à la decouverte d'artisans (avec un guide local)

Pour les plages, le déplacement sur Rabbit Island est sympathique, comme la découverte du parc national de Ream et la plage d'Otres.

sans oublier un des meilleurs plats du Cambodge, le crabe au poivre vert de Kampot, à Kep au restaurant Kimly !