-->

coup de geule

  • Le mer 01 fév 2006 à 18:51
  • 70
  • Myanmar
Portrait d'anonyme
juje
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 15 années 8 mois
  • Réponse(s) : 1

petit recapitulatif de mes voyages: thailande en 2002, indonesie en 2003, cambodge en 2004 juste pour préciser pour la suite que je n en suis pas au premier et je n ai pas l habitude de voyager grand luxe, mais plutot au rythme local.

la birmanie c tout d abord les taxes!!
taxe a bagan
taxe pour tout les temples de mandalay et ses alentours
taxe inter etats lorsqu on voyage en bus ou autre vehicule routier (je ne parle pas de l avion ce n'est pas un budget routard mais les taxes sont sous une autre forme et bien temeraire sont ceux qui lance des compagnies privees)
taxe a l aeroport international.
la birmanie c est ensuite des routes lamentables où les pauvres conducteurs de bus se tapent entre 10 à 18 heures de routes entrecoupés de courtes pauses toutes les quatre heures sans relais de personnel... si vous voyez ce que je veux dire. et les places sont de preferences au fond à doite près des effluves du moteur, la clim etant une valeur sûr de son non fonctionnement ou le contraire: un vrai frigidaire. on peut ainsi vomir à loisir dans une vrai ambiance familiale( vous avez un petit sac plastique rouge derriere chaque siege, faites comme les birmans une fois utiliser ils l'accrochent devant eux au cas ou une seconde fois serait necessaire, voir une troisieme... sans commentaires).
dans les bouis bouis cher a mon coeur d habitude, la bouffe c est un peu comme quand on finit pas un plat on le remet dans la marmite pour la personne suivante, ou bien encore les invendus du soir sont gardés pour le lendemain dans une chaleur ambiante reglée en fonction de la temperature nocturne ou bien dans un frigo... ah oui un frigo...!? mais pourquoi faire?
internet quasi impossible sauf gmail, ... ou avec de la chance un proxy et c la porte ouverte au paradis a 2 a lheure.
tel portable impossible d y acceder.

mais bon finalement apres tout ca c un peu comme la traversée du désert on arrive alors dans des endroits presque magiques:

Bago magnifiques, couchés soleils envoutants. Mais si vous allez au san fransisco hotel, ne vous laissez pas trop envahir pas un certain Mr O, sourire charmeur mais un peu fourbe.

Lac inlé reposant mais villages flottants quasi-désert ou que des boutiques a touristes ( a part maing thauk ***), je vous avoue je n ai pas fait de tracking pas trop fan.

Bagan tres beau des stupas a pertes de vues mais tres mal entretenus. A se demander ce que fait le gouvernement... peut etre du trafique d opium dans le nord?

la ville a éviter absolument je dirai et certainement d'autres ne seront pas d accord c 'est Mandalay. megacity assourdissante, poussiéreuse, accueil pas tres agreables, toutes les guesthouse sont tenues par des indiens ou des chinois sauf le AD1.
Mandalay hill est une enorme attrape touriste et les temples alentours sont de nouveau hold up pour l'état.

le touriste est ainsi dirigé vers ce qu'on veut bien lui montrer édulcorer à souhait arrondi sous tout les angles.
Mais quand on veut bien regarder entre les lignes malgré le sourire légendaire et la gentillesse à toute épreuve des birmans leur vie est d'une misère extreme.
pour ceux qui croiraient passer au travers de la participation à la dictature en place bien malin et bien naif seront ces gens.
bien rares sont les guesthouse tenues par les biramans et non pas par les chinois, les indiens, ou tout simplement par le gouvernement. le pauvre "local" est relegué au status d'"esclave " morale et territoriale.
le sourire paraît apres ca bien pale et bien ambigu.
tout le reste est laisse à l'abandon c'ad le minimum vitale à un pays, les routes, les villages, les ecoles, les universités fermées depuis quelques années, les communications, c'est une vrai catastrophe.
la beauté des lieux est bein ternes face a la misere de ces gens.

alors la birmanie devient elle le disneyland de l'asie du sud-est avec ses couleurs or extravagantes, rouges, verts, bleux, flashis styles karaoké du boudhisme, ou bien une vaste blague, ou bien encore un pays fantôme qui sombre dans l'inflation permanente manipuler par des marionnettistes invisibles.
mais la chine en tout cas est bien presente (livraison d'armes et d'équipements, l effectif de l'armée a doublé depuis 1988) aide le pouvoir en place et investi ensuite tous les marchés birmans sans aucun scrupules ,(comme partout d'ailleurs), laissant les paysans birmans sur le carreaux, avec en fond de tableau New Dehli qui veille "...la Chine, toujours en quête de nouveau débouchés maritimes, pourrait bien étendre sa zone d'influence au golfe du bengale, un des espaces traditionnels d'échanges de l'Inde..."

On pourrait alors parler de boycotte, mais alors je ne comprends pas pourquoi seuls les Etats Unis le font vraiment, peut etre parceque la France vend des Airbus a la Chine et qu'il ne faudrait dans ce cas là surtout pas pointer du doigt le chouchou number 1 de lcelle-ci.
enfin pour moi le mot de la fin serait presque le boycotte de la birmanie. Je ne suis sincerement pas convaincu que le tourisme fera evoluer les choses mais plutot des dispositions pensées et franches de la part de la communauté internationale...mais bon meme cà?...

Portrait d'anonyme
escondido
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 6 mois
  • Réponse(s) : 2

Le mer 01 fév 2006 à 23:15

hello,

Ce que l'on ne peut contester, c'est qu'une personne ayant subie un choc émotionnel violent, comme je le reconnais une personne ayant voyagé en Birmanie, peut le subir nécessite après coup le désir d'un exutoire, le fameux "besoin d'en parler".

Nous ("anciens" du forum et "anciens" de la la région) qui avons vus débarquer en Asie et ailleurs dans ces dix dernières années, la nouvelle génération des low-costers, les routards, les sans-grades, les laids, les gras du bides, les surfers, les teuffeurs, les excités du mulot, les ravagés des écrans, les pétés de tunes, les bahts-strectchers, les fils-à-papa, les-tours-du- mondistes-en-Asie, les écorchés de la vie, les "je suis-en-rupture-sentimentale", les "moi-dans-un-bureau-toute-ma-vie-jamais", et enfin la pire espèce j'ai cité les profs d'anglais, on s'étaient résignés un peu plus, le courage nous ayant manqués.
Mais voilà la nouvelle espèce : Le bobo. On l'attendait celle-là. Rendez-vous compte .....
Tout d'abord le bobo pose son homme. Attention âmes sensibles s'abstenir .... "Thailande en 2002, indonesie en 2003, cambodge en 2004 juste pour préciser ". Attention, le juje (et bien d'autres dans le post jumeau) c'est pas n'importe qui. Son opinion, son analyse, sa profondeur d'analyse, sa synthèse, bref son cerveau et son esprit, c'est pas celui du moustique qui vient de naitre il ya deux heures au bord du lac Victoria. Respect. Et on l'ecoute, parce qu'il a des choses à dire.
Alors on peut citer pele-mele :
- internet quasi impossible sauf gmail (ndlr gmail ce sont des vendus, moi je dis)
- tel portable impossible d y acceder (ndlr moi je dis ca évite le "Allo, t'es où là?", "En Birmanie", "Où Ca ?", "En BIRMANIE!!", "Chez mamie?" "En BIRMANIE!!") )
- ah oui un frigo...!? mais pourquoi faire?(ndlr sous entendu, ils ont pas Picard alors à quoi bon ?)
- on peut ainsi vomir à loisir dans une vrai ambiance familiale (ndlr pour vomir faut une ambiance maintenant)

On passe le cours de géopolitique digne du niveau complot X-files M6, "les chinois du fbi, les indiens du Mossad, et les pretres du boudhisme kgbistes" qui martyrisent les birmans. Pour des gens ne parlant pas un mot de birman, piger tout ça ..... Pffff....
Comprendre les rouages de la vie intérieure birmane en un pauvre séjour, c'est se faire expliquer la Transformée de Schwartz appliqué aux distributions polynomiales tempérées expliqué par un DUT ressources humaines (je n'ai personnellement rien contre les RH, la femme de ma vie est RH, je sais, c'est dur, mais l'amour ....)

Alors Boycotter ? Ca dépend de chacun je dis.
- Ceux qui ont une conscience : Et bien ils n'y vont pas. La Prix Nobelle a dit qu'il fallait pas y aller. Je vois pas ce qu'un guide aussi renommé soit-il ou d'autres peuvent dépasser un appel au boycott d'une personne dument reconnu par la communauté internationale. C'est une attitude tout à leur honneur. Il y a plein de pays où on peut se rabattre, et où on vomit discrètement et on a des frigos qui servent et des portables qui passent.
- Ceux qui ont "le témoignage dans la peau". Ben ils y vont, ils reviennent et disent que les Birmans souffrent. Merci on savait déjà depuis 30 ans, mais bon, ça fait du bien de (se) le rappeler. Vous avez déjà entendus "des témoins de Birmanie" qui sonnent à votre porte le Dimanche matin pour vous dédicacer le dernier pamphlet à la mode anti-than-Schwe ?
- Ceux qui n'y connaissent rien : Qui préparent leur voyage dans "La Vie Claire" et "Picsou magazine" en regardant l'horoscope et la dernière crème anti-rides à la mode au lieu de lire "le monde diplomatique" ou "Courrier International" . Ceux là vont avoir un gros choc. Picard n'existe pas et SFR ne fonctionne pas à l'autre bout du monde ..... Et c'est vrai ce sont ..... des pauvres .... Cette dernière catégorie de forumistes à une nette tendance à deverser leurs pleurnicheries au retour.
- Ceux qui s'en foutent : La majorité et ils ont bien raison. Le tourisme est une activité responsable (dans le sens où chacun fait ce qu'il veut dans la limite des règles). A chacun de revenir avec son idéal (temples, moines oranges, gens gentils, photos, désir de liberté, rencontres), et de choisir de combattre ou non la liberté en bas de chez lui .... Mais pas à 12000 km et avec des mots dans une sous-section d'un forum de touristes, comme un lâche.

Alors la birmanie devient elle le disneyland de l'asie du sud-est ?
Non jeune juje, la Birmanie n'est pas disneyland. C'est un pays fabuleux, qui renferme beaucoup de trésors et de souffrances humaines. Le seul problème c'est que la plupart des touristes qui visitent ce magnifique pays, et bien, ce sont des Mickeys.

Portrait d'anonyme
fred8
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 2 mois
  • Réponse(s) : 4

Le jeu 02 fév 2006 à 10:00

Chacun ses opinions mais alors là, j'en tombe le cul par terre!

La Birmanie c'est les taxes: effectivement mais c'est pas une surprise. Mais payer 10 dollars pour une durée illimitée sur un site comme Bagan, c'est pas plus déconnant que 20 dollars pour une journée sur Angkor. Et tu dis toi même que les temples de Bagan sont délabrés. Faut donc encore augmenter les taxes? "Mais que fait le gouvrenement?" Allô ici la Terre, on est dans une dictature comme tu l'as rappelé. Le gouvernement il s'en tamponne de Bagan (mais de moins en moins car il voit que les touristes, malgré tout, ça rapporte...) Le seul problème, c'est que les taxes vont direct dans les poches des fonctionnaires corrompus et dictateurs du pays... Je rajouterai, qu'il fait vraiment bon de vivre en France dans un pays réputé pour l'absence de ses taxes, la gratuité de ces autoroutes, et j'en passe.

La Birmanie c'est ensuite des routes lamentables: ba oui on est pas en Europe ou aux USA, on est en Birmanie, ce qui, justement par définition implique des routes lamentables. Mais c'est pas pire qu'au Cambodge. A moins que tu soit resté sur la route classique Phnom Penh - Siem Reap - Battambang. Les routes du côté de Stung treng ou du Mondolkiri sont quand même pire, surout en saison des pluies. Quant aux relais dans les bus, je suis surpris de te voir surpris! Tu as vraiment fais tous les pays que tu dis??? C'est pareil au cambodge, au laos et même en thailande (bien que dans ce dernier pays, ce ne sot pas systèmatique...). Il n'a pas plus tard que 4 mois, un accident dans ce dernier pays a fait 3 morts dans les montagnes près de Chang Mai après que le conducteur se soit endormi. Il venait d'effectuer la liaison a lui tout seul Phuket, Chang Mai...

C'est quand même dingue que pour un "grand voyageur" comme toi, tu t'étonnes de la pauvreté des gens, tu craches sur leur malheur et leur misère (désolé je le ressent comme ça quant tu critiques leur pov bus et leur bouffe misérable). Et oui, ils vivent dans une pauvreté matérielle énorme mais je comprends pas pourquoi tu vas la bas. Si tu veux voir des beaux temples et c'est tout, tu mets tes pantoufles au coin de ta cheminée et tu regardes France 5, y'a des très beaux reportages régulièrement sur les plus beaux endroits du monde. Leur pauvreté matérielle est au même niveau que leur richesse richesse spirituelle et si tu t'étonnes encore de voir ses sourires, je pense que tu n'as rien compris ni à leur culture, ni à leur mode de vie, ni à leur religion. Va donc falloir que tu y retourne.

Qu'est ce que tu fous avec un téléphone portable en Birmanie???
Internet je comprends, pour donner des news. Mais effectivement, la Birmanie est une dictature (tu le savais avant de partir je suppose) et donc les libertés sont encadrées... Mais y'a toujours moyen de contourner.

Je suis d'accors avec toi, j'ai pas trop kiffé Mandalay, même si les alentours et la colline sont assez sympas.

Par contre, je suis pas d'accord, quand on veut éviter de payer un max à la dictature, c'est encore possible. D'accord pour les taxes villes - aéropport, etc... mais quand on sort des sentiers battus, on rencontre partout des gens modestes et qui n'ont rien à voir avec la junte: hôtel, resto, guides partout y'en a et qui font tout pour que le trouriste sorte du circuit officiel. Faut juste vouloir sortir des sentiers battus, ce qui est possible.

Les chinois sont partout, c'erst bien connus, et ils le seront davantage à l'avenir. C'est pareil au cambodge. Ils construisent des routes gratos mais ont un accès sur la Mer et sur les ressources naturelles des forêts traversées... Malins! La France a fait pareil et fait toujours pareil dans d'autres pays qui nous sont davantage stratégiques (quoique TOTAL ne déteste pas la Birmanie...).

Birmanie = Disneyland??? Alors là, j'hallucine... J'espère que c'est de la provoc... En tous cas, trop long pour épiloguer sur ce point. Mais la Thailande se rapproche plus de ce que tu appelles "Disneyland" que le Myanmar... Et je n'ai rien contre la Thailande, ma femme est thailandaise...

Prendre les Etats unis comme exemple pour défendre la démocratie, ça se défend. certes Aung Saun Su Kyi a proné le boycott, mais les "Moustache brothers" de Mandalay, que tu connais certainement (si non, c'est 3 frères comédiens qui jouaient de la satire contre la junte au pouvoir, ils ont tout été enfermé, 2 ont été libérés, un est tjs dans les geôles. Ceux qui ont été libérés sont condamnés à résidence et jouent à domicile et invitent les touristes à venir voir leurs satires de la dictature. Plusieurs stars occidentales sont venus les voir) prônent le contraire. Ils estiment que la venue de touristes peut aider le pays à se développer et à renverser cette junte. Mais je comprends les arguments de ceux qui prônent le boycaoot, je suis pas d'accord c'est tout.

Désolé pour le ton parfois vif de mes propos, mais ça me fout en rogne de voir des arguments qui me semblent tellement terre à terre. Sans rancune.
Fred

Portrait d'anonyme
juje
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 15 années 8 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 02 fév 2006 à 10:36

bien bonne critique de texte, on voit que tu as de la culture altermondialiste, ça c'est un bon point. mais approfondie un peu, la demagogie et le paternalisme ne sont pas a l'ordre du jours. En plus j'avais vraiment besoin d'une étude de profil approfondie. voila c 'est fait, je sais mieux ou j'en suis maintenant ;-).

Portrait d'anonyme
dalila
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 15 années 9 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 02 fév 2006 à 10:37

MERCI MERCI FRED8 MERCI MERCI ESCONDIDO

J'ai trop eu peur...quand j'ai lu le témoignage de Juje......

Merci encore de vos réponses.

Portrait d'anonyme
Khorrigan
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 6 mois
  • Réponse(s) : 7

Le jeu 02 fév 2006 à 13:30

Et aussi MERCI MERCI MERCI Juje, il y a longtemps que je ne m'étais pas payé une tranche de rire comme ça.
Putain, ça fait du bien. :-)))

Portrait d'anonyme
Jacstein
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 15 années 9 mois
  • Réponse(s) : 1

Le ven 03 fév 2006 à 09:40

San Antonio en Birmanie
Un superbe moment de lecture à re-visiter le Myanmar grâce à la plume de Escondido-Dard , style qui décoiffe et gratos en plus...
Juju, où t'as passé ? te laisse pas faire...

Le ven 03 fév 2006 à 15:02

Alors là, juje, tu nous auras bien faire rire avec ton analyse à l’emporte-pièce de la situation en Birmanie. Faut rester chez toi où tu auras tout ton confort, ton portable à portée de main et pas de petits sacs en plastique rouge pour te narguer dans ta voiture.
A toutes fins utiles, je te recommande vivement la lecture du livre de Claude Schauli, Mémoires de l’oubli, qui éclairera ta lanterne sur ce qu’est la Birmanie, ainsi que celui de Aung Sang Suu Kyie Demain la Birmanie. En espérant que la prochaine fois, si malgré tout tu retournais en Birmanie, tu regardera ce pays et ses habitants d’un œil moins condescendant.

Portrait d'anonyme
maluch126
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 6 mois
  • Réponse(s) : 1

Le dim 05 fév 2006 à 16:54

Fabuleux, Juje!!!
Lecture du compte-rendu de voyage et des commentaires lors d'un repas familial!! Ca nous a bien fait rigoler!!

PS ne viens pas en Pologne, le reseau routier n'est pas encore vraiment au point

Portrait d'anonyme
Bastman
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 6 mois
  • Réponse(s) : 1

Le lun 13 fév 2006 à 15:54

tiens aprés San antonio, voila Bérurier.
les fameux "grands voyageurs" accompagnés de leur indispensable portable, internet ("porte ouverte au paradis" mdr) et frigo.

dommage que ce ne soit pas le 1er avril !!!

Portrait d'anonyme
Khorrigan
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 6 mois
  • Réponse(s) : 7

Le lun 13 fév 2006 à 18:53

Sans oublier les ruines qui sont en ruines. :-)))