1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Asie
  5. Népal
  6. Recherche anciens des routes de Katmandou

Recherche anciens des routes de Katmandou

  • Le jeu 17 nov 2011 à 20:12
  • 5
  • Népal
Portrait d'anonyme
Ed
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 17 années 4 mois
  • Réponse(s) : 1

Bonjour,

J'avais posté un message analogue il y a quelques années mais j'ai dû interrompre ma recherche, d'où ce nouvel appel.

Je suis ethnologue et à la recherche de personnes qui ont entrepris, depuis la France, les "chemins de Katmandou" durant la période 64 / 74, en y parvenant ou en ayant stoppé leur voyage avant destination.
C'est un projet personnel que je caresse depuis quelques années : retrouver la trace de certains de ces voyageurs(euses) afin de collecter leur parole, le récit de leur voyage et de leurs rencontre...s avec les peuples dont ils ont traversé les pays, afin de comprendre leur démarche à l'époque, leur motivation, et avec le recul des années, ce que cette expérience a apportée dans leur vie.

N'hésitez pas à me contacter si vous pensez pouvoir m'aider, afin que je vous en dise un peu plus sur mon projet.

Edwin Roubanovitch

Portrait d'anonyme
trans
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 17 années 1 mois
  • Réponse(s) : 2

Le ven 18 nov 2011 à 07:40

Une grande partie d'entre eux n'ont jamais fait le voyage retour car ils sont morts sur place !

Au cours de tous mes voyages c'est l'un des spectacles les plus déprimants que j'ai pu observer. Des milliers de jeunes dans un état de déchéance totale. Drogués à mort, malades, se transformant parfois en délinquant pour acheter sa dose.

Portrait d'anonyme
emh
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 2 mois
  • Réponse(s) : 2

Le ven 18 nov 2011 à 11:31

'trans' a écrit:

Une grande partie d'entre eux n'ont jamais fait le voyage retour car ils sont morts sur place !

Au cours de tous mes voyages c'est l'un des spectacles les plus déprimants que j'ai pu observer. Des milliers de jeunes dans un état de déchéance totale. Drogués à mort, malades, se transformant parfois en délinquant pour acheter sa dose.

????? waow. Ils n'avaient pas les moyens de repartir en France?

Portrait d'anonyme
trans
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 17 années 1 mois
  • Réponse(s) : 2

Le ven 18 nov 2011 à 12:42

'emh' a écrit:

waow. Ils n'avaient pas les moyens de repartir en France?

La plupart n'avait pas un centime. Mais surtout ils étaient dans un tel état de délabrement physique et psychique qu'ils étaient dans l'incapacité de prendre une décision. Beaucoup n'ont pas fait le voyage de retour tout simplement parce qu'ils sont morts sur place.
J'ai vu à Goa des gars entrain de crever de gangrène, c'est dire le point de déchéance qu'ils avaient atteint.

On s'imagine que cette vague qui a déferlé sur l'Inde et le Népal, principalement, était le fait de jeunes en quête de sens et de spiritualité. Dans la réalité pour la majorité d'entre eux c'était une quête de drogue bon marché et une descente aux enfers.

Portrait d'anonyme
emh
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 2 mois
  • Réponse(s) : 2

Le ven 18 nov 2011 à 13:38

C'est franchement triste.... et ça fait froid dans le dos.
Cela me rappelle les interviews données par d'ex gloires du nanar phillipin ou hong kongais. Nombre de figurants occidentaux étaient des camés ou carrément des clochards ne pouvant plus rentrer chez eux (aux US en général). Certains acteurs se sont installés là bas car eux même ne pouvant plus retourner par chez eux. C'en est presque flippant.
J'avais discuté avec un maitre de plongée au VIet Nam, sur Phu Quoc island. Le gars avait lui pris sa décision en conséquence de cause et quitter la france pour de bon en direction de la ... Nouvelle Zélande, où il avait ouvert une boulangerie. Puis il en a eu marre et s'est cassé popur le Viet NAm. Clairement, il avait certes les moyens de se repayer un billet pour repartir enfrance, mais ce serait pour vivre dans la misère.

TU as toi même vécu là bas? Ou c'était au cours de tes treks que tu les a croisé?

Portrait d'anonyme
Ed
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 17 années 4 mois
  • Réponse(s) : 1

Le ven 18 nov 2011 à 17:19

Bonjour,
Si vous avez participé dans les années 60 ou début 70 à ces voyages, et que vous acceptez d'en parler, vous pouvez me contacter via mon mail, afin que je vous explique mon projet.
Merci