-->

Photos de voyages ou voyeurisme ?

Portrait d'anonyme
Plume voyageuse
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 5 années 8 mois
  • Réponse(s) : 0

Lors d'un voyage ici ou là on a souvent l'occasion d'assiter à des moments de vie simples et banals qui pourtant nous font sourire. Pour les immortaliser certains auont tendance à dégainer l'appareil photo, régler et cliquer sans même prendre le temps de demander la permission aux "modèles", ni même les saluer, les rencontrer, se présenter.


J'en suis donc venue à me demander quelle était la barrière entre tourisme et voyeurisme, où se situe-t-elle, comment ne pas la franchir ? 

Sous forme de lettre, j'ai essayé d'incarné un touriste lambda remerciant une petite marchande de fruits pour l'instant de vie qu'il lui avait dérobé : http://voyagesduneplume.com/2016/03/19/tourisme-voyeurisme-humanisme/

Je serais curieuse de savoir si pour vous aussi la photo de voyage peut devenir photo de voyeuriste, si certaines formules de voyages peuvent s'apparenter à du voyeurisme ou non :)

Merci :)

Portrait d'anonyme
nampla
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 8 années 1 mois
  • Réponse(s) : 1

Le sam 19 Mar 2016 à 16:22

Bien sùr que certaines photos de voyage peuvent s'apparenter à du voyeurisme. Et photo de voyage ou pas, voyeurisme ou pas, le problème s'aggrave encore si en plus on se permet de les publier sur internet  ou n'importe quel autre support sans avoir eu l'autorisation écrite* de la personne représentée sur la photo de le faire, car on va dans ce cas à l'encontre de la Loi sur la liberté de chacun à disposer de sa propre image. Ce qui veut dire qu'officiellement, si, par exemple, sur ton blog tu mets la photo de quelqu'un sans son autorisation écrite, tu es en infraction et peux te retrouver devant un juge... Cela explique pourquoi dans certains reportages télé certaines personnes ont le visage flouté.

 

* laquelle ne peut pas être pour une période indéterminée, elle doit stipuler une durée qui généralement n'excéde pas 2 ou 3 ans, au-delà il faudra la faire renouveler par la personne représentée, dans le cas contraire ladite autorisation n'est officiellement pas recevable. Par ailleurs la publication d'une photo même avec le consentement écrit de la personne représentée dessus ne peut se faire dans un contexte ou avec une légende qui met en cause ou en doute l'intégrité de ladite personne.