sud-est ou Kurdistan

  • Le dim 13 mai 2007 à 17:47
  • 4
  • Turquie
Portrait d'anonyme
Alex26
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 5 mois
  • Réponse(s) : 1

salut a tous et a toutes !

Je viens de faire un periple a travers le sud-est de la Turquie , region peu connue et peu frequente .
Mon itineraire fut : Diyarbakir - Mardin - Mydiat - Sirnak - Hakkari - Tatvan .
La route est tout simplement magnifique comme l'indique le lonely , montagnes, falaises, gorges...

Entre Diyarbakir et Tatvan il y a plus de 10 check points militaires , dont 4 au milieu du parcours ou les militaires etaient particulierement attentif a mon egard , aux endroits ou la route longe la frontiere Irakienne .
Les Kurdes sont tres tres acceuillants d'autant plus qu'ils sont tres tres isoles dans leur montagnes .

L'armee Turque reste oppressante a mes yeux , pour la population de voir un touriste c'est signe d'un certain relachement de la part des autorites Turques , c'est positif .

Le probleme la bas , encore plus que dans d'autres regions de l'est c'est la difficulte de communication , tres peu parle l'Anglais , il est ainsi difficile de rentrer dans des discussions " interessantes " , neamoins il est facile de comprendre leur enthousiasme a voir un touriste debarquer .

Pour moi la perle au niveaux des paysages est Hakkari , dans toute la region du Kurdistan les montagnes sont interdite d'acces , pour ma part j'ai fait un trek d'une journee derriere Hakkari sans rencontrer de militaires , absolument faaaabuleux !
Je ne peux conseiller cette rando en raison de l'interdiction , mais " normalement " un militaire ne tirera pas sur un touriste et " vraisemblablement " les forces du PKK sont beaucoup plus loin .

Dans ces regions isoles qui ont ete parfois fermes a tout etrangers pendant tres longtemps , ou les gens ont beaucoup soufferts : la venue de touristes est tres bien ressentie , c'est dans ce genre d'endroit qu'un voyageur peut se sentir utile ( ex: Myanmar , Cachemir Indien ) .

Mon humble avis : allez y !

ALEX26.

Portrait d'anonyme
MadeIndah
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 15 années 1 mois
  • Réponse(s) : 1

Le sam 26 mai 2007 à 11:37

Bonjour Alex,

C'est agréable d'entendre quelqu'un qui revient de cette région et qui donc peut en parler en connaissance de cause.

Je me suis déja rendue en Turquie il y a deux ans et j'avais eu l'occasion de visiter le Sud est : Sanliurfa, Le mont Nemrut, la région d'Osmaniye, Antakya.

Je me rends en Turquie cet été pour 5 semaines dont la moitié de mon séjour à Mus, une petite ville entre Bingol et Tatvan, en tant que bénévole avec une association turque.

On entend beaucoup parler de la Turquie ces derniers temps et je me demande si mon séjour dans cette zone dite "déconseillée" par le ministère des affaires étrangères l'est vraiment?

Qu'en penses tu?

Merci,

MadeIndah

Portrait d'anonyme
zerbault
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 15 années 1 mois
  • Réponse(s) : 2

Le lun 28 mai 2007 à 15:10

Bonjour,

Pour te répondre quant à la sécurité en Turquie de l'est, je sais que Bingöl est relativement déconseillée parce que c'est un bastion d'activistes du PKK et que les accrochages peuvent y être violents avec l'armée, d'autant que la situation semble se tendre ces dernières semaines dans la région.
Après, il y a un fossé entre ce que disent les médias et la réalité de la situation. Nous avons séjourné à Tatvan sans y rencontrer le moindre ennui sauf peut être les check-points militaires nombreux, les interrogatoires informels pour tenter d'obtenir des informations sur les motivations de notre presence dans la région, ainsi que les nombreux petits séismes que l'on peut resentir la nuit.

Je parle avec l'experience que nous avons vécu, et le principal danger de la région est la nourriture pas toujours très fraiche, et l'eau pas toujours potable. Hormis cela je ne saurais que vous dire d'y aller, mais en ayant conscience que des risques existent puisqu'il s'agit tout de même d'une zone de tensions parfois très fortes.

Gardez les yeux ouverts, faites attention, écoutez bien les conseils de l'armée lors des controles et prenez garde au risque sanitaire, et tout se passera bien. Surtout n'oubiez-pas, profitez-en. :)

Damien

Portrait d'anonyme
Alex26
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 5 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 07 juin 2007 à 14:30

Salut MadeIndah !

Il est vrai que la region n'est pas " tranquille " , mais le Kurdistan Turque c'est grand , Diyarbakir , Mardin, Van , Tatvan , Batman , Hasankiek sont des villes plutot " safe " voire touristiques , le trajet Mydiat - Sirnak- hakkari est certe plus ose mais si l'armee te laisse passer le premier check point a mon avis c'est bon jusqu'au bout ...

Si l'armee laisse passer un touriste c'est qu'ils controlent un minimum la situation et la zone , s'ils ne laissent pas passer ...

Si ce circuit t'interesse , renseigne toi aux localites au depart de ce trajet , a Mardin ou a Van , ils savent mieux qu'Ankara ce qu'il s'y passe .

Les paysages autour d"hakkari sont absolument fantastiques , c'est a voir , je ne saurais decrire par des mots mais l'ambiance de cette region reste particuliere , " il y flotte encore un parfum d'aventure " .

Si les portes sont ouvertes : allez y !

Pour suivre a Zerbault je n'ai pas ete a Bingol donc je ne peut dire pour cette localite par contre je n'ai jamais ete malade dans cette region .

J'ai maintenant quitte la Turquie depuis 1 semaine pour l'Iran , je ne suis plus au courant des evenements , qui peuvent eventuellement troubler la region .

Spas !

Portrait d'anonyme
zerbault
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 15 années 1 mois
  • Réponse(s) : 2

Le jeu 07 juin 2007 à 21:12

Je confirme, l'armée turque est très puissante et surtout très présente. Si la zone à laquelle vous voulez acceder est le théatre de combats ou d'embuscades régulieres, les militaires ( de l'armée ou de la jandarma) vous forceront à faire demi-tour, ou vous formeront un convoi pour vous escorter dans la zone instable. Le risque zero n'existe pas, c'est certain, mais ça n'est tout de même pas l'Irak. Il convient de rester prudent, et d'observer à la lettre les consignes des forces de sécurité.

Autre chose, pour ne pas risquer d'ennuis trop importants, évitez de parler de Kurdistan, pour désigner cette région preferez l'expression "sud-est". C'est très important, les autorités turques n'ont pas hésitées à renvoyer des enseignants français qui avaient commis la maladresse de parler du Kurdistan, qui n'est pas reconnu par le gouvernement turque.

Cordialement,

Zerbault