1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Europe
  5. Turquie
  6. Trekking sur le Mont Ararat

Trekking sur le Mont Ararat

  • Le mar 12 mai 2009 à 20:54
  • 3
  • Turquie
Portrait d'anonyme
siberianna
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 14 années 4 mois
  • Réponse(s) : 0

Bonjour,

Pour ceux qui souhaitent monter sur le Mont Ararat, voici quelques adresses et recommandations (je l'ai gravi en août 2008). Gravir le Mont Ararat ne demande pas beaucoup de préparations physiques et est accessible à beaucoup de personnes. Habituellement, il se fait en 3 jours et des chevaux peuvent être loués pour porter les bagages si vous ne vous sentez pas capables de les porter vous-mêmes. Les 3 jours se passent de la façon suivante quelle que soit la compagnie de guide avec qui vous faisez le trek:

- 1er jour: départ de la ville de Dogu Bayazit en minibus et dépose à 2 000 mètres. Excursion jusqu'à 3 200 mètres (durée environ 6 heures) et nuit sur pace dans des tentes.

-2eme jour: Excursion jusqu'à 4 200 mètres (durée environ 6 heures) et nuit sur place.

- 3 eme jour: Réveil à 1h00 du matin pour arriver au sommet au lever du soleil. Petit-déjeuner et départ vers 2h00 avec lampe de poche. Arrivée vers 8h00 à 5 165 mètres. Retour au campement vers 12h00 pour un repas chaud. Puis départ vers 13h00 pour redescendre jusqu'à 2 000 mètres ou attend le minibus (retour vers 21h00)

Le dernier jour est assez éprouvant puisqu'après la montée il faut tout redescendre d'un coup et en général on n'arrive plus à plier les genoux en fin de journée. Le prix varie en fonction des compagnies de guides et des services que vous utilisez. Pour ceux comme moi qui décident sur place de gravir le Mont et qui n'ont donc aucun équipement, les compagnies louent tout: tente, sac de couchage, vêtement chauds, chaussures de marche, crampons, nourriture, etc. J'ai payé moins de 300 Euros mais pour ceux qui ont déjà leur équipement le prix peut varier entre 180 et 250 Euros par personne. Il faut savoir marchander.

Notre guide était kurde et connaissait bien le Mont Ararat qu'il avait gravi une quinzaine de fois déjà. Cependant, il y a quand même un manque de compétences lié sans doute à l'absence de formations de qualité. Ainsi, on nous a fait essayé les crampons seulement à 4 200 mètres, ce qui signifie que si la taille ne convenait pas nous n'aurions pas pu les changer. Egalement, on ne m'a pas donné de lampe ni de baton bien nécessaires lors de la montée en pleine nuit le dernier jour. Et enfin, il y a les habituels manques de considération pour l'environnement (ils jettent les ordures à proximité du campement) et je vous conseille de prendre un grand sac poubelle pour ramasser au moins vos propres déchêts.

Il vaut mieux faire cette excursion en petit groupe car les compagnies de guides proposent souvent de rejoindre des groupes d'une vingtaine de personnes ou plus (souvent des kurdes iraniens pour qui cette montagne est sacrée). Le problème, c'est que lors de la montée au sommet, ceux qui avancent vite doivent attendre les plus lents et cela peut être particulièrement pénible quand il fait très froid ou qu'il y a du vent. Si on est seulement 5, on attend pas beaucoup mais si on est une vingtaine, il peut s'écouler une heure au moins entre les premiers et les derniers arrivés.

Officiellement, on a besoin d'une autorisation des militaires pour gravir le Mont, dont la demande doit être réalisée 40 jours avant l'excursion. Cependant, beaucoup de gens comme moi se décident sur place. En général, les compagnies de guide payent un pot de vin aux militaires. Indiquez à l'avance si vous avez visité l'Arménie ou si vous y travaillez car le pot de vin versé aux militaires sera plus important mais cela ne devrait pas vous empêcher de gravir le Mont.

Je recommande la compagnie avec laquelle j'ai gravi le Mont Ararat. C'est celle qui appartient à l'hôtel Isfahan situé au 26 rue Isageçit à Dogu Bayazit. L'hôtel est très bien et pour tout renseignement vous pouvez contacter son directeur Fettah SEDEF: +90 472 312 43 63 ou info@hotelisfahan.com

Par contre, je déconseille absolument la première compagnie à laquelle je me suis adressée et qui doit s'appeller "Trekking Ararat". Son guide Cuma (prononcez "Djuma") n'a pas du tout été correct avec nous (il nous a harcelé plusieurs jours pour que nous partions avec lui à une date qui ne nous convenait pas, nous a poursuivi d'hôtel en hôtel) et a eu recours à des procédés peu orthodoxes pour nuire à son concurrent: il a appellé les militaires pour dire que je travaillais en Arménie et que je n'avais pas d'autorisation officielle pour gravir le Mont (j'avais oublié de mentionner cela à la compagnie avec laquelle je suis partie). Finalement, rien de grave, la compagnie a seulement dû payer un pot de vin plus important que d'habitude mais j'ai trouvé que ces pratiques devaient être dénoncées.

La montée du Mont Ararat a été une de mes plus belles expériences de voyage et je vous recommande chaudement de tenter l'aventure. Les paysages sont magnifiques. Je n'avais moi-même fait que quelques petites randonnées auparavant et j'ai réussi sans trop de difficultés à arriver au sommet, je pense donc que la plupart des gens en bonne santé peuvent le faire.

Portrait d'anonyme
erevanararat
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Le dim 18 juil 2010 à 13:59

Bonjour,

Je cherche un guide pas trop cher pour le mont ararat,

Quelqu'un pourrait me renseigner ?

Merci infiniment,

Titice

Portrait d'anonyme
mountararat
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 10 années 5 mois
  • Réponse(s) : 2

Le jeu 22 déc 2011 à 22:43

'siberianna' a écrit:

Bonjour,

Pour ceux qui souhaitent monter sur le Mont Ararat, voici quelques adresses et recommandations (je l'ai gravi en août 2008). Gravir le Mont Ararat ne demande pas beaucoup de préparations physiques et est accessible à beaucoup de personnes. Habituellement, il se fait en 3 jours et des chevaux peuvent être loués pour porter les bagages si vous ne vous sentez pas capables de les porter vous-mêmes. Les 3 jours se passent de la façon suivante quelle que soit la compagnie de guide avec qui vous faisez le trek:

- 1er jour: départ de la ville de Dogu Bayazit en minibus et dépose à 2 000 mètres. Excursion jusqu'à 3 200 mètres (durée environ 6 heures) et nuit sur pace dans des tentes.

-2eme jour: Excursion jusqu'à 4 200 mètres (durée environ 6 heures) et nuit sur place.

- 3 eme jour: Réveil à 1h00 du matin pour arriver au sommet au lever du soleil. Petit-déjeuner et départ vers 2h00 avec lampe de poche. Arrivée vers 8h00 à 5 165 mètres. Retour au campement vers 12h00 pour un repas chaud. Puis départ vers 13h00 pour redescendre jusqu'à 2 000 mètres ou attend le minibus (retour vers 21h00)

Le dernier jour est assez éprouvant puisqu'après la montée il faut tout redescendre d'un coup et en général on n'arrive plus à plier les genoux en fin de journée. Le prix varie en fonction des compagnies de guides et des services que vous utilisez. Pour ceux comme moi qui décident sur place de gravir le Mont et qui n'ont donc aucun équipement, les compagnies louent tout: tente, sac de couchage, vêtement chauds, chaussures de marche, crampons, nourriture, etc. J'ai payé moins de 300 Euros mais pour ceux qui ont déjà leur équipement le prix peut varier entre 180 et 250 Euros par personne. Il faut savoir marchander.

Notre guide était kurde et connaissait bien le Mont Ararat qu'il avait gravi une quinzaine de fois déjà. Cependant, il y a quand même un manque de compétences lié sans doute à l'absence de formations de qualité. Ainsi, on nous a fait essayé les crampons seulement à 4 200 mètres, ce qui signifie que si la taille ne convenait pas nous n'aurions pas pu les changer. Egalement, on ne m'a pas donné de lampe ni de baton bien nécessaires lors de la montée en pleine nuit le dernier jour. Et enfin, il y a les habituels manques de considération pour l'environnement (ils jettent les ordures à proximité du campement) et je vous conseille de prendre un grand sac poubelle pour ramasser au moins vos propres déchêts.

Il vaut mieux faire cette excursion en petit groupe car les compagnies de guides proposent souvent de rejoindre des groupes d'une vingtaine de personnes ou plus (souvent des kurdes iraniens pour qui cette montagne est sacrée). Le problème, c'est que lors de la montée au sommet, ceux qui avancent vite doivent attendre les plus lents et cela peut être particulièrement pénible quand il fait très froid ou qu'il y a du vent. Si on est seulement 5, on attend pas beaucoup mais si on est une vingtaine, il peut s'écouler une heure au moins entre les premiers et les derniers arrivés.

Officiellement, on a besoin d'une autorisation des militaires pour gravir le Mont, dont la demande doit être réalisée 40 jours avant l'excursion. Cependant, beaucoup de gens comme moi se décident sur place. En général, les compagnies de guide payent un pot de vin aux militaires. Indiquez à l'avance si vous avez visité l'Arménie ou si vous y travaillez car le pot de vin versé aux militaires sera plus important mais cela ne devrait pas vous empêcher de gravir le Mont.

Je recommande la compagnie avec laquelle j'ai gravi le Mont Ararat. C'est celle qui appartient à l'hôtel Isfahan situé au 26 rue Isageçit à Dogu Bayazit. L'hôtel est très bien et pour tout renseignement vous pouvez contacter son directeur Fettah SEDEF: +90 472 312 43 63 ou info@hotelisfahan.com

Par contre, je déconseille absolument la première compagnie à laquelle je me suis adressée et qui doit s'appeller "Trekking Ararat". Son guide Cuma (prononcez "Djuma") n'a pas du tout été correct avec nous (il nous a harcelé plusieurs jours pour que nous partions avec lui à une date qui ne nous convenait pas, nous a poursuivi d'hôtel en hôtel) et a eu recours à des procédés peu orthodoxes pour nuire à son concurrent: il a appellé les militaires pour dire que je travaillais en Arménie et que je n'avais pas d'autorisation officielle pour gravir le Mont (j'avais oublié de mentionner cela à la compagnie avec laquelle je suis partie). Finalement, rien de grave, la compagnie a seulement dû payer un pot de vin plus important que d'habitude mais j'ai trouvé que ces pratiques devaient être dénoncées.

La montée du Mont Ararat a été une de mes plus belles expériences de voyage et je vous recommande chaudement de tenter l'aventure. Les paysages sont magnifiques. Je n'avais moi-même fait que quelques petites randonnées auparavant et j'ai réussi sans trop de difficultés à arriver au sommet, je pense donc que la plupart des gens en bonne santé peuvent le faire.

Trekking Mount Ararat

For more informations Please Contact Us

http://www.mountararatexpeditions.com/

http://www.ararattrekking.com/

E-mail: mountararat@hotmail.com

E-mail: climbararat@hotmail.com

Phone: +90 545 610 46 40

Dogubeyazit /Turkey

Portrait d'anonyme
mountararat
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 10 années 5 mois
  • Réponse(s) : 2

Le jeu 22 déc 2011 à 22:48

'siberianna' a écrit:

Bonjour,

Pour ceux qui souhaitent monter sur le Mont Ararat, voici quelques adresses et recommandations (je l'ai gravi en août 2008). Gravir le Mont Ararat ne demande pas beaucoup de préparations physiques et est accessible à beaucoup de personnes. Habituellement, il se fait en 3 jours et des chevaux peuvent être loués pour porter les bagages si vous ne vous sentez pas capables de les porter vous-mêmes. Les 3 jours se passent de la façon suivante quelle que soit la compagnie de guide avec qui vous faisez le trek:

- 1er jour: départ de la ville de Dogu Bayazit en minibus et dépose à 2 000 mètres. Excursion jusqu'à 3 200 mètres (durée environ 6 heures) et nuit sur pace dans des tentes.

-2eme jour: Excursion jusqu'à 4 200 mètres (durée environ 6 heures) et nuit sur place.

- 3 eme jour: Réveil à 1h00 du matin pour arriver au sommet au lever du soleil. Petit-déjeuner et départ vers 2h00 avec lampe de poche. Arrivée vers 8h00 à 5 165 mètres. Retour au campement vers 12h00 pour un repas chaud. Puis départ vers 13h00 pour redescendre jusqu'à 2 000 mètres ou attend le minibus (retour vers 21h00)

Le dernier jour est assez éprouvant puisqu'après la montée il faut tout redescendre d'un coup et en général on n'arrive plus à plier les genoux en fin de journée. Le prix varie en fonction des compagnies de guides et des services que vous utilisez. Pour ceux comme moi qui décident sur place de gravir le Mont et qui n'ont donc aucun équipement, les compagnies louent tout: tente, sac de couchage, vêtement chauds, chaussures de marche, crampons, nourriture, etc. J'ai payé moins de 300 Euros mais pour ceux qui ont déjà leur équipement le prix peut varier entre 180 et 250 Euros par personne. Il faut savoir marchander.

Notre guide était kurde et connaissait bien le Mont Ararat qu'il avait gravi une quinzaine de fois déjà. Cependant, il y a quand même un manque de compétences lié sans doute à l'absence de formations de qualité. Ainsi, on nous a fait essayé les crampons seulement à 4 200 mètres, ce qui signifie que si la taille ne convenait pas nous n'aurions pas pu les changer. Egalement, on ne m'a pas donné de lampe ni de baton bien nécessaires lors de la montée en pleine nuit le dernier jour. Et enfin, il y a les habituels manques de considération pour l'environnement (ils jettent les ordures à proximité du campement) et je vous conseille de prendre un grand sac poubelle pour ramasser au moins vos propres déchêts.

Il vaut mieux faire cette excursion en petit groupe car les compagnies de guides proposent souvent de rejoindre des groupes d'une vingtaine de personnes ou plus (souvent des kurdes iraniens pour qui cette montagne est sacrée). Le problème, c'est que lors de la montée au sommet, ceux qui avancent vite doivent attendre les plus lents et cela peut être particulièrement pénible quand il fait très froid ou qu'il y a du vent. Si on est seulement 5, on attend pas beaucoup mais si on est une vingtaine, il peut s'écouler une heure au moins entre les premiers et les derniers arrivés.

Officiellement, on a besoin d'une autorisation des militaires pour gravir le Mont, dont la demande doit être réalisée 40 jours avant l'excursion. Cependant, beaucoup de gens comme moi se décident sur place. En général, les compagnies de guide payent un pot de vin aux militaires. Indiquez à l'avance si vous avez visité l'Arménie ou si vous y travaillez car le pot de vin versé aux militaires sera plus important mais cela ne devrait pas vous empêcher de gravir le Mont.

Je recommande la compagnie avec laquelle j'ai gravi le Mont Ararat. C'est celle qui appartient à l'hôtel Isfahan situé au 26 rue Isageçit à Dogu Bayazit. L'hôtel est très bien et pour tout renseignement vous pouvez contacter son directeur Fettah SEDEF: +90 472 312 43 63 ou info@hotelisfahan.com

Par contre, je déconseille absolument la première compagnie à laquelle je me suis adressée et qui doit s'appeller "Trekking Ararat". Son guide Cuma (prononcez "Djuma") n'a pas du tout été correct avec nous (il nous a harcelé plusieurs jours pour que nous partions avec lui à une date qui ne nous convenait pas, nous a poursuivi d'hôtel en hôtel) et a eu recours à des procédés peu orthodoxes pour nuire à son concurrent: il a appellé les militaires pour dire que je travaillais en Arménie et que je n'avais pas d'autorisation officielle pour gravir le Mont (j'avais oublié de mentionner cela à la compagnie avec laquelle je suis partie). Finalement, rien de grave, la compagnie a seulement dû payer un pot de vin plus important que d'habitude mais j'ai trouvé que ces pratiques devaient être dénoncées.

La montée du Mont Ararat a été une de mes plus belles expériences de voyage et je vous recommande chaudement de tenter l'aventure. Les paysages sont magnifiques. Je n'avais moi-même fait que quelques petites randonnées auparavant et j'ai réussi sans trop de difficultés à arriver au sommet, je pense donc que la plupart des gens en bonne santé peuvent le faire.

Mount Ararat Trekking Company always Offer you Safe Expedition, Qualty services with very Reasonable Price! For more informations Please Contact Us

http://www.mountararatexpeditions.com/

http://www.ararattrekking.com/

E-mail: mountararat@hotmail.com

E-mail: climbararat@hotmail.com

Phone: +90 545 610 46 40

Dogubeyazit /Turkey