-->

Bukit China

L'avis de l'auteur Lonely Planet

cimetière

Couvrant 25 ha de verdure, ce cimetière installé sur la paisible “Chinese Hill” regroupe plus de 12 500 tombes, dont 20 sont musulmanes. Depuis la domination britannique, il a été l’objet de plusieurs tentatives de rachat pour des projets d’agrandissement de route, de récupération de terres ou de promotion immobilière. Heureusement, le temple Cheng Hoon Teng, qui jouit d’un fort soutien de la population, a pu contrecarrer toutes ces tentatives.

Au milieu du XVe siècle, le sultan de Malacca choisit d’épouser la fille de l’empereur Ming pour renforcer les liens entre les deux pays. La jeune mariée arriva à Bukit China accompagnée d’une gigantesque escorte, qui comprenait 500 servantes, et la zone est chinoise depuis. Érigé en 1795, le temple Poh San Teng se dresse au pied de la colline. À droite du temple, le puits du sultan (King’s Well), fut creusé par Mansour Shah au XVe siècle.

Jln Puteri Hang Li Poh