Alcazaba

L'avis de l'auteur Lonely Planet

forteresse

Fondée au milieu du Xe siècle, cette impressionnante forteresse maure, dont les murailles plantées sur les falaises ont des allures de palissade, était l’une des plus puissantes en Espagne. Son ornementation est plus sobre que celle de l’Alhambra de Grenade, mais c’est un monument imposant. Prévoyez environ 1 heure 30 pour tout voir. Prenez une brochure (plusieurs langues disponibles) au kiosque, à l’intérieur de la porte d’entrée à quatre arcs.

L’Alcazaba se divise en trois recintos (enceintes) distincts. Dans la plus basse, le Primer Recinto (première enceinte), résidentiel, étaient concentrés des demeures, des bains, des puits et autres installations, aujourd’hui remplacés par des jardins luxuriants parcourus par des canaux. Depuis les remparts, on peut voir la Muralla de Jayrán, une muraille du XIe siècle édifiée pour défendre des secteurs isolés au nord et à l’est de la ville ; de là, on profite d’un merveilleux panorama sur la cité et la côte.

Dans le Segundo Recinto, vous découvrirez les vestiges du palais des souverains musulmans, bâti par Almotacín (roi de la taïfa de 1051 à 1091), sous le règne duquel la ville médiévale connut son apogée, ainsi qu’une chapelle, l’Ermita de San Juan, qui était à l’origine une mosquée. La partie la plus haute, le Tercer Recinto (troisième enceinte), est une citadelle ajoutée par les Rois Catholiques.

Calle Almanzor ; 9h-19h30 mar-sam avr à mi-juin, 9h-15h30 mar-sam de mi-juin à mi-sept, 9h-17h30 mar-sam de mi-sept à mars, 9h-15h30 dim toute l’année