-->

Alcazaba

L'avis de l'auteur Lonely Planet

château

Si vous n’avez pas le temps de visiter l’Alhambra de Grenade, l’Alcazaba de Málaga peut vous en donner une idée. L’entrée se situe à côté de l’amphithéâtre romain, d’où un chemin sinueux grimpe à travers la végétation : bougainvilliers écarlates, palmiers élancés, jasmins parfumés et rangées d’orangers. Le palais-forteresse date de la période maure du XIe siècle ; les arches en fer à cheval, cours et fontaines califales évoquent cette période influente de l’histoire de Málaga.

N’oubliez pas le petit musée archéologique, installé dans les anciens quartiers des serviteurs du palais Nazari, qui présente des poteries et des céramiques maures.

Calle Alcazabilla ; 2,20 €, avec Castillo de Gibralfaro 3,40 € ; 9h30-20h mar-dim