Castillo de Gibralfaro

L'avis de l'auteur Lonely Planet

château

Les remparts escarpés du Castillo de Gibralfaro, perché sur la colline qui surplombe la ville, témoignent du passé maure de Málaga. Édifié au VIIIe siècle par l’émir de Cordoue, Abd ar-Rahman Ier, puis reconstruit au XIVe siècle quand Málaga était le port principal de l’émirat de Grenade, le château servait à l’origine de phare et de caserne. L’intérieur du château conserve peu d’éléments originaux, mais le chemin de ronde offre la meilleure vue sur Málaga. Un musée militaire possède une maquette à petite échelle du château et de l’Alcazaba.

Pour rejoindre le château à pied, le mieux est de suivre le Paseo Don Juan de Temboury jusqu’au sud de l’Alcazaba. De là, un chemin escarpé serpente à travers les jardins en terrasses avec des points de vue sur la ville. Vous pouvez également monter en voiture par le Camino de Gibralfaro ou prendre le bus n°35 dans l’Avenida de Cervantes.

2,20 €, avec Alcazaba 3,40 € ; 9h-21h avr-sept