Castillo de Santa Catalina

L'avis de l'auteur Lonely Planet

château

Dominant la ville au sommet d’un Cerro de Santa Catalina bordé de falaises, cette forteresse est quasi inexpugnable : c’est ce qui donna son importance à Jaén au temps de la domination musulmane et du début de la Reconquête. À l’extrémité de la crête, se dresse une imposante croix, érigée à l’endroit où Ferdinand III en avait fait installer une en 1246, sitôt la ville de Jaén soumise à son autorité. Le point de vue est magnifique. La forteresse musulmane fut transformée après la conquête chrétienne. Aujourd’hui, ne demeure qu’un tiers de l’édifice, le reste ayant été démoli dans les années 1960 pour faire de la place au parador voisin. À l’intérieur, les expositions en anglais et espagnol relatent l’histoire du château.

Si vous n’avez pas de véhicule pour la montée de 4 km depuis le centre-ville, prenez un taxi (7 €) ou marchez (environ 40 min) depuis la cathédrale via les Calle Maestre, Calle Parrilla et Calle Buenavista. Au bout de Buenavista, tournez à droite le long de la Carretera de Circunvalación ; après 50 m prenez le chemin montant sur la gauche et finissez à travers les arbres.

Si vous ne logez pas dans le parador sur place, venez y prendre un verre pour admirer les merveilleuses voûtes et les plafonds décorés du salon principal et de la salle à manger.

Cerro de Santa Catalina ; adulte/enfant 3/1,50 € ; 10h-14h et 15h30-19h30 mar-sam, 10h-15h dim ;