Catedral de Málaga

L'avis de l'auteur Lonely Planet

cathédrale

La cathédrale de Málaga fut commencée au XVIe siècle, lorsque plusieurs architectes s’accordèrent pour modifier la mosquée originale. De celle-ci, seul le Patio de los Naranjos subsiste – une courette aux orangers odorants remplace l’ancien bassin aux ablutions. Le projet titanesque, jalonné d’obstacles, fut terminé après 200 ans de labeur.

À l’intérieur, il est aisé d’en comprendre les raisons. Les dômes fabuleux planent à 40 m, tandis que la vaste nef à colonnes abrite un imposant chœur en cèdre. Les allées donnent accès à 15 chapelles, aux retables somptueux et à un trésor d’art religieux du XVIIIe. Les coûts étaient si élevés qu’en 1782, on dut interrompre les travaux.

L’un des deux clochers est encore incomplet, caractéristique à l’origine du son surnom : La Manquita (La Manchote). Le musée de la cathédrale présente une collection d’objets religieux couvrant une période de 500 ans, incluant peintures, sculptures, ornements liturgiques et de précieux objets en or, argent et ivoire.

952 21 59 17 ; Calle Molina Lario ; cathédrale et musée 3,50 € ; 10h-18h lun-sam, fermés pendant les congés