-->

Dolmens

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

Les dolmens de Menga et de Viera, qui datent tous deux d’environ 2500 av. J.-C., se dressent dans un petit parc boisé à 1 km du centre-ville, à côté de la route qui court au nord-est jusqu’à l’A45. De la Plaza de San Sebastián, descendez la Calle Encarnación et suivez les panneaux.

Plus récent, le dolmen del Romeral, à 5 km de la ville, fut édifié vers 1800 av. J.-C. avec des pierres plus petites.

Les habitants de l’âge du cuivre transportèrent des dizaines d’énormes roches depuis les collines environnantes afin d’édifier ces chambres funéraires. Les structures de pierre étaient ensuite couvertes d’un tumulus en terre, des travaux impressionnants pour l’époque. Menga, le plus grand, est long de 25 m, haut de 4 m, et se compose de 32 roches, dont la plus grosse pèse 180 tonnes. En plein été, quand le soleil se lève derrière la Peña de los Enamorados, au nord-est, ses rayons éclairent directement l’entrée du dolmen.

Pour rejoindre Romeral, continuez sur 2,5 km après Menga et Viera en traversant une zone industrielle, puis tournez à gauche en suivant les panneaux “Córdoba, Sevilla”. Après 500 m, prenez à gauche au rond-point et suivez les panneaux “Dolmen del ­Romeral” sur 200 m.

Cerro Romeral ; 9h-19h30 mar-sam, 9h-15h30 dim.Cerro Romeral ; 9h-18h mar-sam, 9h30-14h30 dim