Dorotheum

L'avis de l'auteur Lonely Planet

luxe et antiquités

Imaginez un grand palais néoclassique où tout ce que l’Autriche, voire l’Europe centrale, compte de fortunes aurait entreposé chandeliers en argent, toiles de maître – des retables du Moyen Âge à Giorgio De Chirico en passant par la Renaissance italienne –, diamants et bijoux au nombre étourdissant de carats, porcelaine de Chine et tapis persans. Régulièrement, des pièces changent de mains lors de ventes aux enchères. Entre-temps, cette caverne d’Ali Baba est remplie d’acheteurs et de curieux, car Dorotheum, l’une des plus anciennes salles de ventes au monde (fondée en 1707), est aussi l’une des rares ouvertes au tout-venant. On peut d’ailleurs acheter immédiatement et à prix fixes certains objets, comme dans la section bijouterie.

515 60 570 ; www.dorotheum.com ; 01, Dorotheergasse 17 ; 10h-18h lun-ven, 9h-17h sam ; U1, U3 Stephansplatz