Église orthodoxe russe Saint-Georges

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

Ses dômes caractéristiques en forme de bulbes témoignent du passage de milliers d’hommes d’Europe de l’Est au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour travailler dans l’industrie minière. La communauté orthodoxe érigea l’édifice en 1955. La mort du dernier prêtre orthodoxe, en 1982, lui a porté un coup fatal. L’église a finalement été vendue à la municipalité en 1984. Une vidéo est diffusée lors de la visite guidée. Juste à côté, une église catholique ukrainienne date de la même époque.

797-7125 ; 201 rue Taschereau Ouest ; entrée libre sur réservation hors saison, visite guidée adulte/-12 ans 7/3 $ ; mi-juin à mi-août tlj 8h30-17h, visites 9h, 10h30, 13h30 et 15h