Glasgow Cathedral

L'avis de l'auteur Lonely Planet

cathédrale

La cathédrale de Glasgow, d’une beauté rare, est un témoignage grandiose d’architecture gothique (XVe siècle). C’est aussi l’une des rares cathédrales d’Écosse à avoir été relativement épargnée par les destructions de la Réforme.

On y entre par une porte latérale qui donne dans la nef, où flottent les couleurs de plusieurs régiments. La charpente en bois a été restaurée à maintes reprises, mais certaines poutres datent du XIVe siècle. Beaucoup des très beaux vitraux, longs et étroits, sont de facture contemporaine. Un jubé de pierre de la fin du XIVe siècle, orné de sculptures représentant les sept péchés capitaux, sépare la nef du chœur ; dans ce dernier, remarquez au passage les superbes armoiries qui ornent le plafond de bois.

La crypte, partie la plus intéressante de l’édifice, est une forêt de piliers autour du tombeau de saint Mungo, qui fonda ici une abbaye au Ve siècle. Au Moyen Âge, c’était un haut lieu de pèlerinage.

Derrière la cathédrale, la nécropole s’étire sur une colline verdoyante. Les tombes victoriennes élaborées des riches industriels de la ville forment un cadre étonnant pour une promenade offrant une belle vue et quelques frissons.

HS ; www.historic-scotland.gov.uk ; Cathedral Sq ; 9h30-17h30 lun-sam et 13h-17h dim avr-sept ; 10h-16h lun-sam et 13h-16h dim oct-mars