-->

Horio

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

La vertigineuse Kali Strata, une large voie de quelque 500 marches, grimpe derrière le port jusqu’à Horio. Elle passe entre de majestueuses villas bâties autrefois pour des capitaines de marine, certaines à l’abandon, d’autres ayant recouvré leur splendeur initiale.

Accroché à flanc de coteau pour se protéger des pirates en maraude, le village forme un véritable dédale. Les bars et tavernes se concentrent au sommet des escaliers. Au-delà, la plupart des maisons sont en ruine, tout comme le fort des chevaliers de Saint-Jean tout en haut, endommagé par l’explosion de munitions allemandes durant la Seconde Guerre mondiale. Le secteur abrite aussi le musée archéologique, fermé pour travaux au moment de nos recherches.