Itsukushima-jinja

L'avis de l'auteur Lonely Planet

sanctuaire shintoïste

厳島神社  Miyajim doit sa renommée à l’Itsukushima-jinja, qui, très ancien, daterait de la fin du VIe siècle.

La configuration du sanctuaire, rappelant celle d’une jetée, est afférente au statut sacré de l’endroit : les gens du commun n’étaient pas autorisés à poser le pied sur l’île, et devaient donc s’approcher du sanctuaire par bateau en passant par le torii大鳥居 ), érigé dans la baie. La plupart du temps, cependant, le sanctuaire et le torii sont entourés de vase, et il faut attendre la marée haute pour admirer ce dernier sous son aspect “flottant”.

Sous sa forme actuelle, le sanctuaire date de 1168, année où il fut reconstruit grâce au patronage de Taira no Kiyomori (1118-1181). Dès l’origine, l’endroit a compté un torii, mais celui que vous verrez date de 1875. Sur l’un des côtés du sanctuaire se trouve une scène de nô flottante能舞台 , édifiée par le seigneur Asano Tsunanaga en 1680, et utilisée chaque année pour des spectacles de nô du 16 au 18 avril, dans le cadre du Toka-sai Festival.

1-1 Miyajima-cho ; 6h30-18h jan-nov, 6h30-17h déc.