Fort Canning Park

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc

Lorsque sir Thomas Stamford Raffles débarqua à Singapour, personne ne s’approchait de Fort Canning Hill, alors appelé Bukit Larangan (la colline interdite), par respect pour Iskandar Shah, dernier souverain du royaume de Singapura, dont c’était le mausolée. Le parc qui s’étend aujourd’hui sur le site constitue un havre luxuriant pour fuir la chaleur des rues moites en contrebas. Promenez-vous dans le jardin des épices, ou revivez un épisode-clé de l’histoire singapourienne au Battle Box Museum .

Poste de commandement des Britanniques durant la Seconde Guerre mondiale, les lugubres salles souterraines du bunker de Battle Box illustrent la reddition de l’île face à l’armée nippone le 15 février 1942. On distingue encore, gravé sur les murs, le code Morse japonais.

Plusieurs concerts et événements culturels se déroulent dans le parc au cours de l’année, dont les festivals Shakespeare in the Park (avril/mai), Ballet under the Stars (juin/juillet) et Films at the Fort (août).

www.nparks.gov.sg ; Dhoby Ghaut. ; www.battlebox.com.sg ; 2 Cox Tce ; adulte/enfant 8/5 $S ; 10h-18h, dernier accès 17h ; mDhoby Ghaut