Monasterio de San Isidoro del Campo

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monastère

Situé au sud de Santiponce, cet ancien monastère riche de 2 églises fut fondé en 1301 par Guzmán El Bueno, héros du siège de Tarifa en 1294. Au fil des siècles, il accueillit différents ordres religieux, notamment des moines cloîtrés hiéronymites à qui l’on doit les remarquables fresques du XVe siècle du Patio de Evangelistas représentant des saints et des motifs floraux et géométriques de style mudéjar. C’est ici que la Bible fut traduite pour la première fois en castillan au milieu du XVIe siècle. L’impressionnante collection d’art espagnol du monastère comprend un magnifique retable du sculpteur sévillan Juan Martínez Montañés (XVIIe siècle).

955 62 44 00 ; Avenida de San Isidoro del Campo 18 ; 10h-14h mer-sam toute l’année 16h-19h ven-sam oct-mars, 17h30-20h30 ven-sam avr-sept ;