-->

Pagode Phuoc An Hoi Quan

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple taoïste

Joliment précédée de verdure, cette pagode édifiée en 1902 par la congrégation du Fujian fait partie des plus ornementées de la ville. Le toit, décoré de scènes en céramique, fourmille de personnages. L’intérieur flamboyant, festival de rouge, d’or, de vert et de jaune, s’agrémente de sculptures sur bois ornant les murs, les colonnes et les autels, d’objets de culte en cuivre finement ciselé, d’armes, de lanternes et de spirales d’encens accrochées au plafond.

À gauche de l’entrée se trouve une statue grandeur nature du cheval sacré de Quan Cong. Avant d’entreprendre un voyage, la coutume veut que l’on vienne lui faire une offrande et caresser sa crinière en faisant tinter la cloche qu’il porte au cou. L’autel principal, où brûle de l’encens, est dominé par la statue de Quan Cong, général chinois du IIIe siècle à qui la pagode est dédiée (celle-ci porte aussi le nom de Quan De Mieu). Ong Bon et Nam Ba Ngu Hanh ont également chacun leur autel.

184 Ð Hong Bang