-->

Paya Sule

L'avis de l'auteur Lonely Planet

stupa

ဆူးေလဘုရား Ce zedi doré, haut de 46 m, occupe un carrefour majeur, illustrant la fusion de la vie asiatique moderne et de la tradition birmane. Vieux de 2 000 ans, il serait plus ancien que la paya Shwedagon. Juste après le coucher du soleil, l’ambiance est particulièrement magique pour le visiter.

Le nom du stupa central, Kyaik Athok, signifie en môn “le stupa qui renferme un cheveu sacré”. Comme nombre de sanctuaires anciens du Myanmar, il a été reconstruit et restauré à maintes reprises au fil des siècles.

Le zedi se distingue par sa forme octogonale qui se prolonge jusqu’à la cloche et par son bol renversé. Près de l’entrée nord, remarquez le petit karaweik doré (bateau royal en forme d’oiseau mythique), où vous pouvez déposer une carte de prière, puis dérouler une chaîne pour la placer dans un sanctuaire plus haut dans le stupa (1 000 K).

L’extérieur du temple est entouré d’échoppes (dont un cybercafé et un magasin de guitares) et de diverses activités profanes.

Outre son importance comme point de repère et lieu de rendez-vous, la paya Sule sert de référence pour le calcul des distances kilométriques au nord.

angle Sule Paya Rd et Mahabandoola Rd, Pabedan ; 2 $US/2 000 K ; 5h-21h