Plaza de Toros

L'avis de l'auteur Lonely Planet

arène

La Plaza de Toros de Ronda, vieille de plus de 200 ans, est l’une des plus anciennes et révérées arènes d’Espagne, et a été le site d’événement importants de ­l’histoire de la tauromachie.

Sur place, le Museo Taurino est rempli de souvenirs, dont des costumes tachés de sang de la star des années 1990, Jesulín de Ubrique, ainsi que des œuvres de Picasso et des photos d’aficionados célèbres, tels Orson Welles et Ernest Hemingway.

Construite par Martín Aldehuela, l’arène est unanimement admirée pour son grès aux tons doux et ses galeries à arcades. Avec 66 m de diamètre, c’est aussi l’arène la plus vaste et la plus dangereuse ; elle ne peut accueillir que 5 000 spectateurs, un nombre dérisoire comparé aux 50 000 places de l’arène de Mexico.

Derrière la Plaza de Toros, le Paseo de Blas Infante et le proche parc Alameda del Tajo offrent une vue spectaculaire du haut de la falaise.

Calle Virgen de la Paz ; 7 €, avec audioguide 8,50 € ; 10h-20h