Sardaigne

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Italie
  4. Sardaigne
  5. Iglesias et le Sud-Ouest
  6. Basilica di Sant’Antioco Martire et catacombes

Basilica di Sant’Antioco Martire et catacombes

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église, catacombes

Une église du Ve siècle d’une belle simplicité se cache derrière cette modeste façade baroque. À droite de l’autel, remarquez la statue en bois de saint Antioche, martyr d’origine nord-africaine qui fut réduit en esclavage par les Romains et se cacha dans les catacombes de la basilique. D’après la légende, les Romains auraient condamné Antioche à travailler dans les mines de plomb de l’île pour avoir refusé d’abjurer sa foi. Il s’en échappa, caché dans une barrique de goudron, et des chrétiens clandestins le dissimulèrent dans les catacombes.

La visite (exclusivement guidée) des catacombes vous fait découvrir les différentes cryptes, utilisées comme chambres funéraires dès l’époque paléochrétienne – certaines catacombes remontent même aux Phéniciens. Les familles les plus fortunées étaient enterrées dans des caveaux creusés dans les murs et richement ornés de fresques, dont quelques fragments sont toujours visibles. Les défunts des classes moyennes étaient placés dans des niches dépourvues d’ornements, et le commun des mortels dans des fosses, à même le sol. Quelques squelettes gisant in situ contribuent au caractère du lieu.

0781 8 30 44 ; www.basilicasantantiocomartire.it ; Piazza Parrocchia 22 ; 9h-12h et 15h30-17h30 lun-sam, 11h-12h et 15h30-18h30 dim été, horaires réduits en hiver