Torre dei Corsari

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

Figurant le point le plus septentrional de la Costa Verde, la principale cité balnéaire de la région n’a rien d’exceptionnel en soi, avec ses bâtiments modernes et sa place bétonnée. Toutefois, la plage qui s’étend sur 1,5 km est agréable : cette large bande de sable doré est nichée entre une mer vert émeraude et de hautes dunes s’élevant jusque dans le maquis. À son extrémité sud, une tour de guet en ruine (la tour des corsaires) a donné son nom à la localité. À l’autre bout, la plage s’achève à Pistis, accessible par une longue marche ou par une route de 8 km via Sant’Antonio di Santadi.

Il y a un parking payant aux deux extrémités de la plage.