Villaggio Ipogeo

L'avis de l'auteur Lonely Planet

tombes

t Au Moyen Âge, les îliens s’emparèrent de la nécropole punique de Sant’Antioco et de ses vastes tombes pour se mettre à l’abri des incursions des pirates : on peut explorer leurs maisons troglodytiques, qui furent habités par la suite par les personnes déshéritées de l’île, et ce jusqu’au XXe siècle (près de 700 personnes y auraient encore vécu dans les années 1930).

www.archeotur.i ; Via Necropoli ; 9h-20h été, 9h30-13h et 15h-18h hiver