-->

Area Archeologica di Tharros

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

Les eaux agitées du Golfo di Oristano offrent un cadre magnifique aux ruines de l’antique Tharros. Fondée par les Phéniciens au VIIIe siècle av. J.-C., la ville devint ensuite un port important en raison de son emplacement sur les voies d’échange de la Méditerranée. Ce que l’on voit aujourd’hui sont essentiellement des vestiges de la cité romaine (rues de basalte, aqueduc, thermes et temples) et remontent essentiellement aux IIe et IIIe siècles.

La billetterie se situe en haut de la colline. De l’entrée, suivez brièvement le cardo (voie pavée orientée nord-sud, axe structurant les cités romaines) pour rejoindre, sur la gauche, le castellum aquae (château d’eau). À l’intérieur de cet édifice carré, on discerne deux rangées de colonnes. De là, le Cardo Massimo, la principale voie de la ville, mène à une hauteur dénudée surmontée d’une acropole carthaginoise et d’un tophet (sanctuaire phénicien et punique, lieu où avaient lieu les sacrifices dans les cultures de l’Orient ancien). On voit ici aussi les traces du nuraghe d’origine.

Au bout du Cardo Massimo, le Decumano (voie est-ouest), qui descend jusqu’à la mer, passe devant les vestiges d’un temple punique et du Tempio Tetrastilo. Les deux colonnes solitaires qui s’élèvent sur ce temple d’époque romaine sont des répliques récentes, mais leurs chapiteaux corinthiens sont d’origine.

À proximité s’étendent les thermes et, au nord, les vestiges d’un baptistère ­paléochrétien. À l’extrémité la plus méridionale du site se trouvent d’autres thermes datant du IIIe siècle.

Pour contempler l’ensemble du site, sans avoir à y pénétrer, montez à la Torre di San Giovanni, une tour de guet de la fin du XVIe siècle, qui abrite parfois des expositions. Elle offre une vue panoramique sur les ruines, ainsi que sur la Spiaggia di San Giovanni di Sinis, une plage très prisée qui s’étend de part et d’autre de la tour. Rien ne vous empêche ensuite de vous promener sur les chemins de terre qui mènent au Capo San Marco, magnifique belvédère naturel, et au phare.

0783 37 00 19 ; www.tharros.sardegna.it