Sicile

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Italie
  4. Sicile
  5. Palerme
  6. Museo dell’Inquisizione

Museo dell’Inquisizione

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Aménagé dans les étages inférieurs et les sous-sols du Palazzo Chiaromonte Steri (XIVe siècle), où furent détenus, de 1601 à 1782, des milliers d’accusés d’hérésie, ce fascinant musée retrace l’histoire de l’Inquisition à Palerme. Les anciennes cellules ont été restaurées avec minutie de façon à révéler les multiples couches de graffitis et d’œuvres d’art (religieux ou non) tracés par les prisonniers. Les visites se font uniquement en présence d’un guide, en italien ou en anglais, et démarrent à la billetterie toutes les 30 à 60 minutes.

Au nombre des éléments religieux, mentionnons le Christ torturé par des soldats espagnols ou les images de saints protecteurs comme saint Roch (san Rocco) et sainte Rosalie (santa Rosalia). Les thèmes profanes ne sont, quant à eux, pas en reste, comme en témoignent les cœurs transpercés par des flèches ou des instruments de torture, les cartes élaborées de la Sicile sur lesquelles les prisonniers successifs étaient invités à ajouter les détails manquants, un inquisiteur brandissant une balance de la justice, ou encore, à côté des latrines, la caricature d’un autre inquisiteur chevauchant une monture en train de déféquer.

Notons également deux œuvres de l’artiste contemporain sicilien Renato Guttuso : une copie de sa représentation crue de l’assassinat par strangulation de l’inquisiteur De Cisneros par Diego La Mattina, jeune prisonnier menotté de 22 ans ; et l’original de son chef-d’œuvre représentant le marché de Vucciria (1974). Au nombre des visages représentés dans la foule de ce dernier, on trouve celui de Guttuso en personne, ainsi que ceux de son épouse et sa jeune maîtresse.

Musée de l’Inquisition ; Piazza Marina 61 ; 10h-19h lun-ven, 10h-17h sam-dim avr-oct, 9h30-18h30 lun-ven, 9h30-17h sam-dim nov-mars, dernière entrée 1h avant la fermeture