Akrai

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

À 20 minutes de marche en amont de la Piazza del Popolo (ou à quelques minutes de route en montant la Via Teatro Greco), le parc archéologique d’Akrai est l’un des secrets les mieux gardés de la région. La cité d’Akrai, la première colonie établie par Syracuse dans l’arrière-pays, fut fondée pour défendre la route commerciale vers les autres colonies grecques. Aujourd’hui, ses ruines restent évocatrices.

Ruine la plus imposante (et évidente), le théâtre grec fut construit à la fin du IIIe siècle av. J.-C., puis remanié plus tard par les Romains. Cet hémicycle parfait pouvait accueillir 600 spectateurs. Derrière le théâtre, deux latomies (carrières de pierre) furent transformées en nécropoles par les chrétiens. La plus vaste, l’Intagliata, comprend des catacombes et des autels creusés dans ses côtés ; la plus étroite, l’Intagliatella, possède un superbe relief représentant un banquet, sculpté dans la roche.

Au sud de la zone archéologique se tient une série de sculptures en pierre du IIIe siècle av. J.-C., appelées les Santoni (saints hommes). À 15 minutes de marche du site, elles ne peuvent se découvrir qu’avec un guide car ce secteur est fermé au public. Au départ de la billetterie, les guides emmènent les visiteurs aux sculptures à 10h30 du lundi au samedi, d’avril à septembre (avec une seconde visite à 16h30 de mai à septembre). Ces horaires pouvant varier, appelez avant pour vérifier.

0931 87 66 02 ; Colle dell’Acromonte ; 9h-18h30 avr-oct, 9h-15h30 lun-sam nov-mars