Spirit Lake

L'avis de l'auteur Lonely Planet

camp de détention

Durant la Première Guerre mondiale, une vingtaine de camps de détention ont été établis au Canada pour y interner les ressortissants de nationalité ennemie. Le camp de Spirit Lake a accueilli entre 1915 et 1917 jusqu’à 1 200 prisonniers dont 60 familles dans le petit village de Lilienville, surtout des Ukrainiens. D’Amos, prenez la route de l’aéroport vers l’ouest jusqu’au chemin du cimetière allemand, puis tournez à droite sur le chemin St-Viateur.

727 2267 ; www.campspiritlake.ca ; 242 chemin Joseph-Langlois, La Ferme ; adulte/senior/6-17 ans 8/7/6 $ gratuit -5 ans ; tlj 10h-16h fin juin-début sept, sur réservation le reste de l’année