-->

Taprobane

L'avis de l'auteur Lonely Planet

île

Proche du rivage et accessible à pied à marée basse, cet îlot ressemble à une retraite d’artiste ou d’écrivain, ce qu’il fut : le romancier américain Paul Bowles (1910-1999) y écrivit La Maison de l’araignée dans les années 1950. L’île fut aménagée dans les années 1920 par le comte français de Mauny-Talvande, qui percha sa demeure sur ce minuscule rocher. Il est possible de loger ou dîner sur l’île à condition de réserver.

www.taprobaneisland.com