Prang Sam Yot

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

ปรางค์สามยอด Aussi célèbre pour les singes qui y vivent que pour ses hautes tours, c’est le site le plus connu de Lopburi. Les Khmers ont bâti au XIIIe siècle les trois tours reliées entre elles de ce temple boud- dhique en latérite et en grès. Il a été par la suite consacré au culte de Shiva mais revint au bouddhisme sous le roi Narai au XVIIe siècle. À l’intérieur, se dressent deux effigies délabrées et décapitées du Bouddha, tandis qu’une troisième, plus complète, trône devant le prang (stupa de style hindou/khmer) principal.

Les visiteurs peuvent entrer, mais une lourde porte de métal empêche le passage des singes ; gardez vos distances, si vous voulez éviter que les macaques s’accrochent à votre sac à dos ou s’emparent de vos lunettes de soleil.

angle Th Wichayen et Th Prang Sam Yot ; 8h30-18h