Tour cham de Po Ro Me

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple hindou

Cette tour cham est l’une des plus évocatrices du Vietnam. Elle est isolée au sommet d’une colline escarpée, d’où la vue s’étend sur un paysage ponctué de cactus. Le temple honore le dernier dirigeant d’un Champa indépendant, le roi Po Ro Me (1629-1651) ; son image et celles des membres de sa famille figurent parmi les décorations extérieures.

Le temple est encore utilisé lors de cérémonies deux fois par an. Le reste du temps, il est fermé, mais les gardiens, au pied de la colline, vous ouvriront le sanctuaire. Laissez-leur un petit pourboire et n’oubliez pas de vous déchausser.

Les occupants du temple n’ont pas l’habitude d’être dérangés, et vous risquez d’être surpris quand les chauves-souris battront des ailes dans la pénombre. Vous pourrez malgré tout distinguer une pièce maîtresse centrale rouge et noire – une stèle sculptée d’une représentation du roi déifié sous la forme de Shiva. Derrière lui, sur la gauche, se trouve l’une de ses reines, Thanh Chanh. Repérez les inscriptions sur les montants de la porte et une statue du taureau Nandin.

Un motif de flamme se répète autour des arcades. C’est un symbole de pureté qui nettoie les visiteurs de toute trace de mauvais karma.

La meilleure manière d’accéder au site consiste à emprunter une moto ou un xe om. Le trajet est ardu. Prenez la RN 1 au sud de Phan Rang sur 9 km. Tournez à droite à l’embranchement vers Ho Tan Giang, une route goudronnée étroite juste après la station-service, et continuez sur 6 km. Tournez à gauche au milieu d’un village poussiéreux, au niveau d’un enclos qui fait aussi office de terrain de foot, et suivez la route qui sinue vers la droite jusqu’à ce que la tour apparaisse. Un panneau indique le chemin à travers champs sur les 500 derniers mètres.

entrée libre, don apprécié